Etudes marketing, par N. Malhotra, JM. Decaudin et A. Bouguerra, chez Pearson Education

Etudes marketing, par N. Malhotra, JM. Decaudin et A. Bouguerra, chez Pearson Education

Etudes marketing, par N. Malhotra, JM. Decaudin et A. Bouguerra, chez Pearson Education

Les auteurs de Etudes marketing (5eme édition) commencent par montrer l’intérêt de procéder à la définition de la question d’étude et de la méthodologie. Ils décrivent ensuite démarche d’études en marketing.
Dans un second temps, ils traitent du design d’études, qui a pour objectif de concevoir une méthodologie à partir de laquelle on testera des hypothèses, on mènera des études exploratoires, on analysera des données, etc. Les modèles d’études (exploratoire, descriptive, causale) sont abordés dans ce cadre.
La collecte des données (le terrain), avec ses différents modes de recueil de l’information (face à face, téléphone, mail, web…), bien mise à jour, précède le développement sur la conception du questionnaire, la préparation (codage…) et l’analyse des données. Il faut alors naviguer entre les techniques statistiques (corrélation, régression, analyse discriminante, factorielle, conjointe, typologique…) avant de terminer sur la préparation et le rapport d’études.Que lire en priorité dans ce livre de 700 pages ?

Vous cherchez une “première teinture” ? Lisez l’introduction (9-25). Vous passerez évidemment à côté du reste mais c’est déjà un bel effort !
Vous êtes commanditaire d’études et vous avez déjà une “première couche” & une bonne formation en marketing ? En plus de l’intro, penchez-vous sur les développements consacrés au rapport d’études (623-643) et aux études qualitatives & sondages (91-145).
Vous êtes un initié spécialiste du traitement et de l’analyse de données marketing ? Visitez tout le reste de la cuisine !

On apprécie…

Le regroupement des études marketing qualitatives dans un chapitre autonome (91-116), tout comme les études descriptives que sont les sondages et observations (119-145).
Le découpage du livre selon les phases d’une étude et le cheminement du raisonnement d’un professionnel du marketing.
On regrette cependant…

Une concentration sur les applications, moins sur les exemples
Que l’impact de l’utilisation de méthodes différentes sur les résultats n’ait pas été abordé
La quasi mise en annexe des études marketing internationales (637-661)
Une focalisation des développements sur les études de marché : rien sur les études liées à la communication (image, design…) ou aux médias. Mais il est vrai que Etudes marketing n’est jamais pris en défaut sur les aspects méthodologiques, totalement déclinables quels que soient les types d’études.
En somme…
Une somme !
L’analyse des données a sa bible, même si elle n’est pas donnée !

Acheter >> Etudes marketing avec SPSS (+ 1Cédérom)

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *