Le bêtisier du sociologue, Nathalie Heinich, chez Hourvari Klincksieck

Le bêtisier du sociologue, Nathalie Heinich, chez Hourvari
Le bêtisier du sociologue, Nathalie Heinich, chez Hourvari

Le bêtisier du sociologue, Nathalie Heinich, chez Hourvari Klincksieck

Le bêtisier du sociologue est un OVNI dans le monde consensuel de la sociologie et dans celui des « interpréteurs » de tout poil du comportement du consommateur.

Nathalie Heinich scotche la bêtise au mur

Accessible, fin, percutant, Le Bêtisier du sociologue recense les travers  et le prêt-à-décrire des (« vrais » et « pseudo ») sociologues se prenant « dans les chausse-trappes de la pensée » : le goût pour les généralités, le souci de défendre ses opinions et d’avoir quelque chose à vendre, qui fait parfois déraper les « intellectuels engagés », en passant par la croyance aux arrière-mondes complotant dans notre dos (excellente partie, 29 sq.), les erreurs de raisonnement, voire les manipulations rhétoriques qui embrouillent leurs auteurs autant que leurs lecteurs. Car, malheureusement, la liste est longue (et difficilement résumable).

Le développement est émaillé d’exemples pertinents (pas toujours évidents pour l’amateur de sociologie, non-pro de la matière donc, mais, à lire N. Heinich, pas forcément plus stupide que les connaisseurs).

En effet, Le Bêtisier du sociologue ne se contente pas d’égratigner les sociologues, qui n’ont pas le monopole de la bêtise. Indéniablement, cet ouvrage nous amène à réfléchir à nos pensées micro-ondables, à les affiner et à les objectiver.

Un livre absolument incontournable (il est rare que je sois si enthousiaste ! Si vous pensez que je suis orienté, jetez un œil au développement consacré aux arrières mondes et la 5e partie !), à lire et relire pour en inspirer pleinement toute la fraîcheur vivifiante… et faire expirer l’éternel bêtise (vœu pieux ?)

Acheter : Le bêtisier du sociologue

… et n’est pas la seule

En matière de lutte contre la bêtise, Nathalie Heinich tient la tête. Nous l’avons préféré à celui de Belinda Canone (qui d’ailleurs dirige la collection Hourvari) et de son La bêtise s’améliore et au plus généraliste et cousin du Canada (avec l’accent SVP) Normand Baillargeon.

Quid des marketeurs ?

Marketeurs, levons-nous ! Qui aura le courage de prendre sa plume pour écrire un « bêtisier du marketing » (la matière ne manque pas) ? SuperSWOT ?

Acheter : Le bêtisier du sociologue

Consultez la librairie en ligne Marketing Professionnel : tous les ouvrages de planning stratégique à lire !

Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>