Le grand livre du marketing, par J-M Ducreux

Le grand livre du marketing, par J-M Ducreux publié chez Eyrolles
Le grand livre du marketing, par J-M Ducreux publié chez Eyrolles

Le grand livre du marketing, par J-M Ducreux publié chez Eyrolles

Le grand livre du marketing, de Jean-Marie Ducreux, publié chez Eyrolles se veut « ancré dans la réalité d’aujourd’hui » et propose une approche pédagogique, illustrée, en tête de chaque chapitre, par une promesse de lecture en quelques principaux points.

L’ouvrage, émaillé de bons exemples… que le lecteur aura aussi pu trouver dans la presse économique, à l’exception de ceux provenant de la pratique de l’auteur (ICI Valentine, Chivas Regal), propose souvent des approches classiques (PESTEL par ex., 37) et quelques développements critiques, comme celui de Sony (111 sq.).

Surtout un livre de marketing stratégique

Le grand livre du marketing est à conseiller pour ses éléments stratégiques clairement développés, appuyés par une maquette lisible et un fond solide.

Nous vous invitons à vous immerger dans

  • 10 méga tendances à découvrir p. 52 sq., …jusque dans leur utilisation dans le plan marketing (287).
  • La bipolarisation des marchés (73 sq.), même si les données datent de 2006
  • Les modèles économiques en phase avec le ralentissement de la croissance (84)
  • Le rappel du concept de la sérendépité (161)

Le grand livre du marketing : à optimiser…

Malgré ses qualités générales, Le grand livre du marketing nécessiterait quelques améliorations et comblements.

  • Ouvrir les sources théoriques, Mc Kinsey étant très présent, probablement par rééquilibrage suite aux responsabilités de l’auteur au BCG.
  • Sourcer plus précisément les citations de tête de chapitre : 9, 35, 59, 69…
  • La gratuité des Sanisettes (p. 21) est à expliquer. Si le WC marketing vous intéresse, lisez Qui a jeté le rouleau de PQ ? qui, justement, aborde une innovation « fondamentale »
  • Pourquoi avoir « revisité » le schéma des 5 forces concurrentielles de Porter, bien plus clair dans sa version originale ? (40)
  • Trop rapide sur l’ajustement des ressources marketing (137 sq.), les critères (un peu scolaires en l’état) d’un « bon »positionnement (86) et la communication : light sur les moyens de communication, rien sur la stratégie créative… Rien non plus sur les flagship stores ; rien sur la gratuité ! Grosses lacunes !

Le coin du mesquin (le retour !)

Le mesquin revient dès cet été et constate :

  • Des schémas (154) et études parfois anciens (282) ou non datés (170, 202)
  • Une erreur sur le schéma p. 148 (Levi’s) et sur son orthographe (248)
  • Des illustrations illisibles (275), mais tout ceci est un peu normal avec plus de 200 illustrations !
  • La notion de déconstruction, qui reste à expliquer (101)

La citation à retenir

« Les événements sont l’écume des choses. Mais c’est la mer qui m’intéresse », Paul Valéry, Regards sur le monde actuel. Un vrai appel du pied au planning stratégique !

Le grand livre du marketing est à lire sur la plage accompagné de quelques ouvrages suggérés par l’auteur :

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>