Les réseaux sociaux sur Internet, de L-S Real del Sarte, chez Alphee

Les réseaux sociaux sur Internet, de Louis-Serge Real del Sarte, édité chez Alphée.
Les réseaux sociaux sur Internet, de Louis-Serge Real del Sarte, édité chez Alphée.

Les réseaux sociaux sur Internet, de Louis-Serge Real del Sarte, édité chez Alphée

Les réseaux sociaux sur Internet promettait beaucoup, principalement sur la 4 de couv’ particulièrement flatteuse.

Mais, rapidement, le lecteur averti et roulant avec les anti-brouillards constate, navré, l’insondabilité du nuage…

Les développements, peu fluides, même à l’intérieur d’un paragraphe, donnent le sentiment d’une hâte à compiler des sources, très mal ordonnées par l’auteur, accompagnées de nombreuses digressions (3 pages sur la carte de visite papier ! 27 sq.), considérations hors sujet (43 sq.) et conseils futiles (96),  citations de noms (je n’ai pas dit de références) que James Ellroy n’aurait pas reniées, l’ensemble dans un style parfois à l’américaine « je suis comme vous, ne l’oubliez pas » (60) et faussement modeste alors que Les réseaux sociaux sur Internet vise trop ouvertement à propulser le personal branding de l’auteur « financier autodidacte, self made man inclassable… » (9).

Des confusions, des erreurs, des oublis

Louis-Serge Real del Sarte, confond Typepad et Wikipédia : « ce réseaux communautaire fonctionne en collaboratif à l’image de Wikipédia » (378), puis c’est au tour de Wikio, « un outil de communication collaboratif à l’image de Wikipédia » (402), écornant sa réputation d’expert en réseuax sociaux.

L’auteur consacre une ligne et demi sur Digg ! (252) et Delicio.us (250), oublie Alain Lefebvre (dont le livre a été écrit bien avant celui de L-S Real del Sarte quoi qu’il en dise !), Pisani et Piotet en bibliographie…

Enfin, je me demande enfin en quoi 123 People est un réseau social (215) et quel est l’intérêt de recenser 500 réseaux sociaux, non thématisés, uniquement enchaînés par ordre alphabétique ? Qui va s’infuser cet annuaire de A… à Zynga ?

Vers un réseau social défendant l’orthographe ?

L’ouvrage Les réseaux sociaux sur Internet présente une orthographe très perfectible (370, 421…) et l’on précisera que hoax est masculin (26), que la « couche contenu » s’écrit sans « e » final (25), tandis que l’adresse IP ne prend pas de « e » final (décidément, pas facile d’écrire le français ! ; p. 111).

Mieux, Stanley Milgram a été affublé d’un « l », le transformant en Milfgram (112). Très drôle cette évocation involontaire de Milf ! Voilà une nouvelle idée de réseau social à investiguer !

Conseil : lisez les titres des parties, parlants… à eux seuls et préférez mettre à jour le très bon ouvrage Les réseaux sociaux – Pivot de l’Internet 2.0, de Alain Lefebvre.

Acheter Les Réseaux sociaux sur Internet de Louis-Serge Real Del Sarte.

A lire surtout : Les médias sociaux expliqués à mon boss


avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    Real del Sarte Louis-Serge

    28 juillet 2010 at 17:09

    Une mauvaise publicité reste une publicité. Merci cher Serge-Henri de ces commentaires éclairés sur votre propre site de qualité et du temps que vous avez bien voulu y passé. Une deuxième mise en place a dû être nécessaire en librairie ce mois-ci et le groupe concurrent Hachette l’a également distribué depuis peu. Classé comme le plus pertinent des livres sur les réseaux sociaux sur Amazon.com (http://amzn.to/bi4Von), nul doute que cette bible mondiale, la première du genre saura trouver son public. Bien à vous.
    Louis-Serge Real del Sarte, président d’easyNetwork, auteur de l’ouvrage Les Réseaux Sociaux sur Internet aux éditions Alphée et consultant en e-réputation.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>