Lexique des idées reçues en entreprise, SH Saint-Michel

Lexique des idées reçues en entreprise, de SH Saint-Michel : pitch de l'ouvrage et extraits

L’entreprise, les organisations, ont leur propre langage, souvent façonné… en bois. Le Lexique des idées reçues en entreprise se concentre avec malice sur les expressions toutes faites en entreprise, les concepts vendus sur étagère qui expriment une pensée convenue, simplificatrice, poussiéreuse, mythologique, en droite ligne de la sottise bourgeoise dénoncée par Gustave Flaubert dans son Dictionnaire des idées reçues.

A la clé, un ouvrage au texte nerveux, ironique, détaché, soutenu par les illustrations de Bluespix, et se clôturant sur Ce mur, mur d’incompréhension sur lequel nous butons et que nous transformons en miroir. Habile métaphore de l’incommunication.

A la lecture du Lexique des idées reçues en entreprise, une réflexion sur notre usage de la langue s’impose. Car, finalement, ce livre parle de nous.

Découvrez ci-dessous quelques extraits, bien éloignés de la qualité de la maquette de l’ouvrage (format blog oblige…) et en avant le rabot !

Lexique des idées reçues en entreprise, de Allergie à Kitch

Lexique des idées reçues en entreprise, Serge-Henri Saint-Michel, La Charte

Lexique des idées reçues en entreprise, Serge-Henri Saint-Michel, La Charte

Allergie : C’est normal, avec tout ce qu’ils mettent dans leurs produits, maintenant…

Ancien : Le marché de la nostalgie.

Anderson : Connu pour sa longue traîne empruntée à Pareto.

Anorexie : Pester contre. En appeler à des mesures fortes et larges.

BBB (Trois B) : Code secret maîtrisé par les préparationnaires du concours du CELSA.

Beau / Belle : Prétexte au harcèlement. Voir Laid / Laide.

Besoin : Ils restent emprisonnés dans une pyramide. Voir Maslow.

Bio : Grand Ayatollah vert.

Calendrier : Ensemble structuré de dates glissantes.

Campagne de publicité : Territoire où l’on ramasse le blé.

Charrette : Sur-travail sous-payé.

Commerce : Échange tendanciellement circulaire et tangentiellement rémunérateur.

Détox : Contrainte de l’an prochain.

Distributeurs : Tous voleurs.

Don (pécuniaire) : Vous avez déjà donné.

Don (qualité) : Résultat d’un travail acharné.

Ecole de management : Engraisseuse de bulbes, dégraisseuse de parents.

Eléments de langage : Pâté de langue prédigéré.

Emoticone : Kanji compréhensible par les simplets.

Escalade : Sport vertigineux pratiqué en entreprise.

Fax. : On ne sait plus exactement à quoi cela sert.

Feuille de temps : Support révolutionnaire comprenant des journées de 48 heures.

Garage : Berceau de toute start-up.

Gay : Montrer son ouverture en s’extasiant sur cette culture arc-en-ciel.

Gynécée : Agence de RP.

Harcèlement : Invitation violente.

Hashtag : Mot clé fumeusement diffusé.

Hiérarchie : Organisation pour le haut, flicage selon le bas.

Hôtelier : Regrette la bonne saison de l’an passé.

Impôts : Trop élevés et mal employés.

Industriel : Défenseur de la mondialisation et du mauvais goût global de demain. Antonyme : Artisan.

Investisseur : Sauveur motivé par l’appât du gain.

Juriste : Monsieur Précaution. Prononcer sa qualité avec respect et dédain.

Kitch : Objet de mauvais goût apprécié par un névrosé.

>> Acheter le Lexique des idées reçues en entreprise

Lexique des idées reçues en entreprise, de Laid  à Wifi

Laid / Laide : Prétexte au harcèlement. Voir Beau / Belle.

Larzac. Ancien Eldorado. Antonyme : Cloud.

Loft : Énorme, industriel, médiatique. Ne laisse jamais sans voix.

Mannequin : Toujours trop maigre. Mannequin anorexique (voir Anorexie) : pléonasme.

Monde : Petit, interconnecté, surpeuplé, il tourne fou.

Mondialisation : Sourde, vicieuse, généralisée, elle nourrit les oligarques et les capitalistes, paupérise les masses en les alignant sur les chinois.

Mythe : Vraie histoire, fausse Histoire.

Nanotechnologie : On ne sait pas ce que c’est mais c’est très très petit.

Noël : Fête commerciale.

Nouvelles : Toujours fraîches comme les carottes.

Nuit : les honnêtes travailleurs français ne s’y aventurent pas car ils doivent se lever tôt.

Objectifs : Atteignables et inatteignables.

Objet : Du désir ou inutile.

Pape : Divin serrurier ouvrant les portes de la Connaissance.

Paradigme : Accompagne toujours le changement.

Petit : Adjectif grandement généralisé : pécule, porteur, salaire, appartement, cadre, kiki.

Plume : Démodée par le stylo et la pipe.

Radin : Avare de son temps.

Rêves : Se satisfont par la consommation. On tous été vendus ou pillés.

Robot : Ennemi héréditaire du travailleur. Il finira par supprimer l’homme.

Sénior : Nouveau vieux.

Site de rencontres : Point de frictions.

Star : Vaccinée au BCG. Servit aussi à guider St Jacquot-le-pubard.

Start-up : Faiseur de bulles.

Téléphone mobile : Sans fil à la patte.

Thermomètre : A casser pour envisager la situation sous un autre angle.

Tsunami : Forcément informationnel. A jeté à la mer le tremblement de terre.

Vedette : Star s’étant fait essorer. Voir Star.

Veille : Consiste à connaître aujourd’hui ce qui se passera demain à la lumière d’hier.

Vidéoprojecteur : Obscure machine choisissant lumineusement ses victimes. Toujours vous.

WC : Lieux de surprises.

Wifi : Objet de chasse pendant les vacances.

***

Acheter le Lexique des idées reçues en entreprise

Télécharger la couverture du Lexique des idées reçues en entreprise



2 commentaires

  1. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    16 novembre 2018 at 10:54

    La critique du Lexique des idées reçues en entreprise est unanime !
    Avis des lecteurs du livre : Lexique des idées reçues. Un succès mondial

  2. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    20 novembre 2018 at 9:50

    Très à gauche, très à droite, ou très en marche, la critique du Lexique des idées reçues est unanime !
    Avis des lecteurs du livre : Lexique des idées reçues. Un succès mondial

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *