Le marketing, par J. Clair et S. Pihier

Le marketing, par J. Clair et S. Pihier, Nathan

Facile à lire, simple, bien maquetté, Marketing présente les contenus théoriques essentiels en marketing, appuyés de bons exemples, toujours synthétiques, très souvent pertinents. Il s’adresse résolument aux étudiants en premier cycle et aux professionnels découvrant le marketing.

Le marketing, par J. Clair et S. Pihier, Nathan

Le marketing, par J. Clair et S. Pihier, Nathan

Dans Le Marketing, nous avons apprécié

  • Les titres des exemples, souvent humoristiques (53, 67, 73, 79…), facilitent leur mémorisation. Du fait de sa densité et de la pagination volontairement réduite, on ne saurait lui reprocher l’absence de certaines précisions (cf. définition de la part de marché relative, 22 et 23, et flou de la définition de la marque, 76), des fourchettes de prix (par ex. pour un dépôt  l’INPI) et de précisons très opérationnelles.
  • Les différents types de marketing (p. 7) : marketing de conversion, marketing de stimuation, marketing de développement, remarketing et démarketing, synchromarketing (terme peu utilisé cependant), marketing d’entretien.

Le temps des regrets

L’articulation marketing stratégique / marketing mix mériterait d’être retravaillée, mieux expliquée, probablement plus structurée ; les éléments qui sont ici traités sont clairs et synthétiques, mais la logique de fonctionnement et d’articulation sont peu évidents pour le néophyte visé par ce livre de marketing (même si la réponse se trouve en partie p. 37… et que ce reproche peut être adressé à non nombre de livres de marketing !).

De même, des liens entre chaque partie faciliteraient l’acquisition des connaissances (cf. le positionnement en 24 qui reverrait à 28).

Les trucs qui énervent dans Le Marketing

  • Marketing-Professionnel.fr n’est même pas cité dans les sources ; nous ne sommes donc pas rancuniers en chroniquant cet ouvrage… Mais nous aimerions que les auteurs y travaillent pour la prochaine édition :)
  • Pas de bibliographie même si Kotler est souvent cité !
  • Le lexique incomplet (par ex. le terme Luxe, bien abordé p. 11 ne s’y trouve pas)
  • L’absence récurrente de mention des sources : 9, 14, 19…Le terme benchmark ne nous semble pas apparaitre dans le développement ni dans l’index.
  • Pas d’exemple d’OP de trade marketing, ni de label et d’AOC / AOP
    Les styles de vie : qui travaille encore avec ? Par contre, la typologie consommateurs rprise p. 69 est intéressante
  • Pour info, Eurostaf ne prend pas 2 f à la fin (vs. 47)

Acheter l’ouvrage Le marketing

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    Nasro

    14 décembre 2012 at 11:39

    ça a l’air riche en informations utiles. surtout pour quelqu’un comme moi qui cherche plus de bouquins dans le domaine du marketing de la conversion.
    Je vais y jeter un coup d’oeil
    Amicalement

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>