Les grandes chaleurs : bonnes pour la grande distribution !

De nombreux marchés progressent en GSA avec la montée des températures estivales. La canicule est une opportunité pour la grande distribution.

Quand la température monte, les ventes de glaces, de boissons, d’insecticides et de produits solaires grimpent en flèche !

Ainsi, lors du récent pic de chaleur caniculaire, le chiffre d’affaires hebdomadaire (du 19 au 25 juin) de la consommation a progressé de +4,9% sur l’ensemble de la grande distribution (petites, moyennes et grandes surfaces ainsi que les drives), par rapport à la même semaine en 2016. Mieux, selon Nielsen, sur les deux semaines du 11 au 25 juin, les Français ont dépensé plus de 213 millions d’euros supplémentaires par rapport à la même période l’an passé en grande distribution.

Les rayons des surgelés sucrés et des liquides profitent prioritairement de la météo ensoleillée, avec pour certains produits des ventes qui décollent : les glaces en bac, en bâtonnets ou cornets, les eaux en bouteille, sirops et concentrés d’agrumes, hygiène-beauté (avec notamment les produits solaires), mais aussi les salades, les sauces fraîches, le thon, les poissons fumés et les fromages de type mozzarella et feta.

Un article de notre dossier : L’été du marketeur

La canicule : une aubaine pour la grande distribution !



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *