Le livre, la presse et le budget des ménages

(c) www.plab.org

(c) www.plab.org

Selon l’Insee, depuis le début des années 1990, la presse et le livre reculent dans le budget des ménages.

Recul de la presse et du livre dans le budget des ménages

Le recul de la presse est lié aux comportements des nouvelles générations qui y consacrent une part de leur budget de plus en plus faible.

Quant au livre, sa part diminue dans le budget des ménages, quelle que soit la génération.

Une baisse toutes catégories socioprofessionnelles confondues

Ces évolutions n’ont pas modifié les écarts entre catégories socioprofessionnelles. La part du budget consacrée à la presse est la même dans toutes les catégories sociales alors que celle consacrée au livre est très variable. Ainsi, un ménage cadre dépense 70 % de plus que la moyenne en livres et un ménage ouvrier 30 % de moins. La région, le sexe ou le diplôme influencent les dépenses en livres ou en presse ; l’origine sociale également.

Lire l’intégralité de l’étude Insee

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *