Les Français et leur téléphone mobile : passion, raison ou obligation ?

kissphone
L utilisateur de mobile embrasse de nouveaux comportements

L utilisateur de mobile embrasse de nouveaux comportements

La diversification des usages du mobile : les Français de plus en plus friands des nouveaux usages…

Près de 8 Français sur 10 sont des utilisateurs de téléphone mobile (79,6% de la population âgée de 11 ans et plus) dont la grande majorité sont des utilisateurs principaux (75,7%) car ils possèdent un numéro en leur nom. Dans ce contexte de maturité du marché où l’évolution technologique est extrêmement rapide, les usages du téléphone mobile se diversifient, les contenus proposés sur le téléphone s’enrichissent et jouent la convergence avec les autres médias. Près d’1 Français sur deux utilise son téléphone mobile pour d’autres usages que la voix et les SMS : surfer sur internet ou sur une application (27.8%), envoyer des MMS (18,7%), écouter la radio (13,1%) ou encore regarder la télévision (4,6%).

…même si leur équipement en smartphone reste inférieur à la moyenne européenne

Près de 16% des utilisateurs de mobile en France disposent d’un smartphone. Un taux d’équipement qui progresse (+5,4 millions d’utilisateurs depuis début 2009) mais qui reste néanmoins derrière celui de leurs voisins européens. Ainsi, 28% des Italiens ont choisi ce type de téléphone à écran large et permettant l’accès à Internet. Il leur permet en outre de visionner la TV en DVB-H (Diffusion Vidéo Numérique portable), déjà lancée en Italie.

L’engouement pour les applications mobiles

Près de 5% des utilisateurs de mobiles en France sont équipés en iPhone, encourageant ainsi le téléchargement d’applications. Depuis l’Apple Store, plus de 16 applications sont téléchargées par mois, dont plus de la moitié de manière gratuite. Au niveau européen, ce sont les Allemands qui se montrent les plus disposés à payer pour télécharger une application (32% des utilisateurs d’iPhone).

Dans un contexte de crise, comment les consommateurs perçoivent-ils les constructeurs et opérateurs de téléphonie mobile ?

Plus rationnels que leurs voisins européens, les Français remplacent avant tout leur portable quand le précédent est hors d’usage (23,5% des utilisateurs). La recherche du fameux couteau-suisse utile au visionnage de contenus médias arrive cette année en deuxième position (18,1% des utilisateurs). Le rôle du design dans le cycle de remplacement du téléphone mobile n’est pas aussi grand que dans les autres pays européens.

Au moment de l’achat du téléphone, le prix s’affiche comme le premier critère de choix (21,3%). C’est également le cas lors du choix de l’opérateur mobile (25,8%). Mais les précédentes expériences vécues avec le constructeur ou l’opérateur sont également très importantes dans l’acte d’achat puisque citées au delà de 10%.

Les Français et leur opérateur mobile : « je t’aime moi non plus » ?

Près d’un Français sur deux attribue une note de satisfaction supérieure à 8/10 à leur opérateur…mais au 3ème trimestre 2009, ce n’est pas seulement cette satisfaction qui retient les Français de changer d’opérateur. La peur de changer de numéro de mobile est citée par 1 personne sur 4 et l’engagement vis-à-vis de l’opérateur est cité par 1 personne sur 5.

Lorsque les Français changent d’opérateur, c’est le prix qui est pointé du doigt (dans 31,5% des cas). Ce critère du prix n’a pas le privilège de la France. Dans tous les autres pays européens (Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Espagne, Suède), le prix est le premier critère de changement d’un opérateur.

Source : Médiamétrie, Etude MOBILE CONSUMER INSIGHT, étude unique sur les usages et comportements des consommateurs de téléphonie mobile.

Sur un sujet proche : l’insatisfaction du consommateur face aux FAI

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>