Les marques perdent leurs clients (sans virer à la publiphobie)

« Contexte économique et moral des Français obligent, l’enjeu s’est déplacé. C’est moins la publicité que les marques elles-mêmes qui cristallisent désormais les récriminations des consommateurs. Le nombre de publiphobes s’avère même, pour la première fois depuis cinq ans, en légère régression : 29 % des Français contre 30 % en 2007. «Le sujet semble s’être un peu refroidi» , note Vincent Leclabart, président de l’agence de communication Australie, qui a livré, jeudi, la dernière édition de son étude «Publicité & Société», réalisée par TNS Sofres. »

Lire la suite de l’article sur Le Figaro

Télécharger l’étude

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *