Loi anti infobésité et publicité : limiter les mots à maux

Loi anti infobésité et publicité : limiter les mots à maux

Le projet de loi contre l’infobésité est direct et virulent : « Les mots sont trop nombreux ! », « Ils agressent le citoyen et le consommateur »… Et nos élus de proposer des remèdes radicaux contre la prolifération des mots…

Première mesure phare, demandée par un député de Bretagne : un contrôle a posteriori du nombre de mots utilisés par les marques dans le cadre de leurs campagnes publicitaires. L’ARPP, épaulée par Mediametrie, se pencherait sur le nombre de mots, sur le verbiage, sous la surveillance d’une structure spécialement dédiée à cette effet : la Police des mots (non uniquement destinée aux petits bobos qui défilent pour exprimer leurs maux dits), véritable force d’intervention rapide. Le Rafale des mots.

La Police des mots lutte contre l’infobésité

Cette force des mots pourra compter sur Bescherelle qui va publier un 5e tome de son coffret, spécialement destiné aux publicitaires. Il mêlera bonne orthographe, syntaxe pertinente et mots autorisés, tous bien français descendant en droite ligne de la loi Toubon et en cousins des récents rappels du CSA dans son événement « Dites-le en français« , qui pourrait évoluer vers « Dites-le en moins de mots ».

Les rapporteurs du projet de loi se sont assurés les services de bons élèves… américains (y verrait-on un objectif corporate et de blanchiment de la langue ?) : Mc Donald’s participe aux tests en cours d’allègement des logorrhées de discours et d’argument publicitaires, tandis que Google a anticipé depuis quelques mois le durcissement de la réglementation en supprimant des espaces publicitaires sur son moteur. Carrément plus fort que Danone, économisant 4 lettres en passant de Petit Gervais à Danonino !

***

Nos autres articles sur le projet de loi contre l’infobésité :

***

Merci d’avoir lu jusqu’au bout ce deuxième canular du 1er avril 2016. Vous pouvez sourire aussi avec leurs précédentes éditions :



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>