Quelle solutions à la galère du m-commerce ?

M-commerce : expériences utilisateurs
M-commerce : expériences utilisateurs

M-commerce : des expériences utilisateurs à améliorer pour en développer l'adoption

Selon un sondage mené par ATG auprès des consommateurs français*, un quart des consommateurs ont testé le m-commerce. Par ailleurs, bien que le nombre de consommateurs qui font du shopping en ligne à partir de leur téléphone portable soit en augmentation, leurs appréhensions doivent encore être prises en considération.

M-commerce : une utilisation compliquée

L’étude montre que 41% des consommateurs français ont déjà essayé d’utiliser leur téléphone mobile pour faire leurs achats, mais que 8% d’entre eux ont trouvé l’expérience compliquée. Sachant que la majorité des français (59%) n’ont pas encore testé le m-commerce, cela présente une énorme opportunité pour les marchands, opérateurs de téléphonie mobile et opérateurs. Ceux-ci doivent donc travailler ensemble pour dépasser les appréhensions des consommateurs et augmenter le taux d’adoption.

La facilité d’utilisation au cœur de l’adoption du m-commerce

Une personne interrogée sur trois (36%) affirme qu’elle serait plus susceptible de faire ses achats en utilisant son téléphone portable si les marchands mettaient à sa disposition un système de paiement sécurisé et facile à utiliser.

28% pensent que des promotions et incitations spécifiquement conçues pour les achats sur Internet mobile encourageraient l’adoption du m-commerce.

21% pensent que les détaillants doivent optimiser leurs sites web pour une navigation optimisée sur un écran mobile plus petit. Pourtant, malgré l’augmentation des applications mobiles, seuls 15% des consommateurs français ont dit que mettre au point des applications spécifiques à télécharger sur leur portable et à utiliser pour faire du shopping les inciteraient à faire plus d’achats depuis leur appareil mobile.

Les résultats montrent que les marchands ont besoin de se concentrer d’abord sur les services de paiement et l’optimisation du site avant de développer des applications sur mesure.

Clarifier la tarification

Les personnes interrogées ont également signifié que les principaux obstacles à l’adoption du m-commerce sont la tarification peu claire pour l’accès à l’Internet mobile (44%) et l ‘accès à un service Internet à faible débit (22%).

Les consommateurs estiment que, pour favoriser l’adoption au m-commerce, les fabricants de téléphones portables devraient proposer plus de téléphones portables Wi-Fi (32%), des smartphones à prix abordables (26%) et des téléphones portables aux écrans plus grands (24%).

Si ces appréhensions sont surmontées, les personnes interrogées seraient susceptibles d’acheter des billets d’avion ou de train (30%), de la musique et des DVD (27%) et des billets de cinéma ou de théâtre (19%). Ceci indique que si les opérateurs et les fabricants de téléphones portables travaillent ensemble pour plus de clarté sur les prix et les services, les taux d’adoption au m-commerce s’amélioreront.

————

* Le sondage a été mené en septembre 2009 par Toluna Quick Surveys auprès de 1 000 consommateurs en France.

Source : ATG

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>