Modification du pouvoir d’achat : le consommateur focalisé sur le prix

La baisse de pouvoir d’achat, ressentie par deux Français sur trois, modifie les habitudes de consommation. L’enquête Ipsos-Tradexpo montre que les Français se tournent vers les magasins discount, ou renoncent à acheter certains produits qui ne sont pas de première nécessité. Ils recherchent surtout des produits moins chers, quelle que soit leur origine. Dans ce contexte, les produits asiatiques peuvent apparaître dans certains domaines comme une réponse à leur besoin de consommer à moindre coût.Un fort sentiment que leur pouvoir d’achat est en baisse.

Plus de deux tiers des Français estiment que leur pouvoir d’achat a baissé depuis un an (68%), sans distinction socioprofessionnelle. Ce sentiment est d’autant plus fort que plus d’un tiers d’entre deux considère qu’il a beaucoup diminué (36%). La hausse des prix est perçue par 73% de ces derniers comme la principale cause de la dépréciation de leur niveau de vie.

Une modification significative des habitudes de consommation.

Par rapport à il y a un an, 45% d’entre eux renoncent à acheter certains produits qui ne sont pas de première nécessité ; 39% privilégient les achats en plus petite quantité et 36% déclarent diminuer les dépenses liées aux loisirs. Les magasins discount attirent par ailleurs plus de Français qu’il y a un an : près de la moitié d’entre eux (43%) affirment y faire leurs courses plus souvent.

L’origine d’un produit, moins importante que son prix.

De plus en plus de Français se désintéressent de l’origine d’un produit, et se concentrent sur le prix. Par rapport à l’année dernière, plus de quatre Français sur dix (41%) disent rechercher davantage les produits les moins chers, quel que soit le pays où ceux-ci ont été fabriqués.

Source : Ipsos

Nous vous invitons aussi à lire : Chômage et logement : les peurs des français

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    PerVal

    21 octobre 2009 at 16:19

    La baisse du pouvoir d’achat conduit nécessairement le consommateur à augmenter sa sensibilité au prix, pour autant ses attentes sur les critères de qualité des produits et des services associés sont toujours présentes, d’autant plus que cette situation est subie et non pas voulue. Aux entreprises alors d’être innovantes pour proposer aux clients des produits avec une combinaison de qualité et de prix acceptable. Pour cela une parfaite connaissance du client est impérative.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *