Paylib : le Paypal à la française ?

Paylib est un nouveau système de paiement depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Le point avec Jean-Paul ALBERT, Responsable Monétique à la Société Générale.

Paylib est un nouveau système de paiement depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Lancé par la Société Générale, BNP Paribas et La Banque Postale, il est destiné aux 23 millions de clients des trois banques, mais aussi à tous les e-commerçants qui ont recours aux services des banques ou à ceux de leurs partenaires. L’intérêt principal réside dans une « expérience de paiement » plus fluide permettant de réduire les abandons de panier et une sécurité renforcée : le client n’a pas besoin de saisir les données de sa carte bancaire et celles-ci ne sont pas stockées en dehors de sa banque.

Précisions avec Jean-Paul ALBERT, Responsable Monétique à la Société Générale.

Pourquoi Paylib n’a-t-il pas été élaboré avec le soutien ou à l’initiative du GIE Cartes Bancaires ?

Certaines banques de la Place, membres du GIE Cartes Bancaires, ont lancé d’autres initiatives en matière de paiement en ligne. Un consensus pour réaliser ce projet au sein du GIE Cartes Bancaires n’aurait donc pas été possible. Cependant Paylib a reçu l’agrément du GIE Cartes Bancaires comme solution de paiement en ligne utilisant le système CB. Par ailleurs Paylib a été conçu pour être ouvert à d’autres établissements financiers et nous espérons que d’autres établissements membres du GIE Cartes Bancaires rejoindront Paylib.

Une structure commune a-t-elle été créée ?

Une SAS commune a été créée. Il s’agit juste de mettre en commun la plateforme technique Paylib. Tout nouvel établissement souhaitant offrir le service Paylib pourra avoir accès à cette plateforme commune. Pour le reste chacune des banques distribue séparément Paylib à ses clients particuliers et aux commerçants avec ses conditions commerciales propres. Les banques définiront conjointement quelles évolutions apporter à l’offre et donneront les moyens financiers adéquats à la SAS pour les développer. Les banques assurent séparément la promotion de Paylib auprès de leurs propres clientèles mais financeront également une campagne de communication conjointe des trois banques.

Concernant le marketing, chaque enseigne bancaire participante est-elle libre de marketer à sa guise l’offre Paylib ?

Oui, dans le respect d’une charte commune.

La Société Générale compte-t-elle internationaliser Paylib ?

C’est une perspective ultérieure mais les 3 banques sont dans un premier temps concentrées sur le succès de Paylib en France.

… voire le diffuser via les autres enseignes de son réseau ?

Ceci est à l’étude.

Pour décoller, Paylib doit réunir suffisamment d’utilisateurs. A quels niveaux se situe cet effet de réseau ?

Jean-Paul ALBERT, Responsable Monétique chez Société Générale.

Jean-Paul ALBERT, Responsable Monétique chez Société Générale.

La masse critique de clients particuliers qui vont souscrire à la solution et de commerçants proposant Paylib comme mode de paiement est effectivement un élément clé de succès. Nos clients peuvent déjà activer la solution via L’« Appli » Société Générale et ce sont plus de 23 millions de clients des 3 banques qui peuvent déjà bénéficier du service. Côté clients e-commerçants Paylib s’adresse aux « grands » comme aux « plus petits ». La solution est d’ores et déjà active chez www.showroomprive.com, www.laposte.fr et le sera dans les mois à venir chez d’autres e-commerçants en France tels que www.vente-privee.com, www.priceminister.com, www.leroymerlin.fr ou www.voyages-sncf.com etc. La liste des sites acceptant Paylib est mise à jour régulièrement sur Paylib.fr.

Est-ce une solution gratuite pour les commerçants ?

Ceci est du ressort de la politique commerciale de chacune des trois banques qui structureront la tarification commerçant comme elles l’entendront. S’agissant de Société Générale on peut dire que la tarification sera modérée au regard des bénéfices que la solution apporte au commerçant : garantie de paiement, perspective d’amélioration des ventes, notamment sur le canal mobile.

Comment faciliter l’intégration côté commerçant ?

La solution Paylib a été conçue pour que l’intégration côté commerçant soit facile. Comme il s’agit d’un paiement par carte, ses processes de gestion et son reporting ne sont pas affectés. Pour tous les commerçants utilisant les plateformes d’acceptation pour e-commerce des 3 banques (Sogenactif, Scellius et Mercanet) ou celle de Wordline (SIPS) l’installation du bouton Paylib est très facile. Trois autres plateformes d’acceptation (Ogone, Paybox et Payline) ont planifié de nous rejoindre, permettant ainsi à terme à trois quarts des e-commerçants français de disposer très facilement du bouton Paylib.

***

A lire sur Marketing Professionnel : Paylib vu par Hervé DENIS, en charge des moyens de paiement chez BNP Paribas.

(c) ill. Shutterstock – A picture of a pretty young woman shopping for shoes over white background

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>