Tu m agaces ! Les difficiles endossements de marque

Quelles sont les personnalités les plus appréciées des Français ? Et les détestées ? Ainsi, quelles sont les stars, vedettes ou personnalités qui pourraient positivement servir d'égérie à des marques ?

Quelles sont les personnalités les plus appréciées des Français ? Et les détestées ? Ainsi, quelles sont les stars, vedettes ou personnalités qui pourraient positivement servir d’égérie à des marques ?

Réponse dans cette étude menée par Harris Interactive pour Voici, que nous reprenons un week-end, lorsque l’information peut être plus légère, voire futile…

Nabilla, Zahia et Ribéry en queue (du peloton)

Les trois personnalités les moins appréciées par les Français parmi la liste qui était proposée aux interviewés, sont Nabilla (62% « pas du tout »), Zahia (61%) et, dans une moindre mesure, Franck Ribéry (53%), qui baisse (oui, avec deux S) un peu cette année. A corréler avec le tant attendu Ballon d’Or ?

Pulvar, pulvérisée

On retrouve, par la suite, certaines personnalités politiques et leurs conjoints (ou ex-conjoints) : François Hollande (47%), Valérie Trierweiler (42%) et Nicolas Sarkozy (37%). D’autres focalisant un peu moins les critiques du grand public : Roselyne Bachelot (27%), Carla Bruni-Sarkozy (27%) et Audrey Pulvar (19%).

Les français ne restent pas muets devant Dujardin

A l’autre bout du « classement », on remarque au contraire que Jean Dujardin, Marion Cotillard et Gad Elmaleh sont beaucoup mieux jugés, moins de 10% des Français indiquant ne pas du tout les apprécier. De manière générale, on constate d’ailleurs que les acteurs, chanteurs, présentateurs et comiques semblent moins susciter un rejet aussi marqué que les « people », sportifs ou personnalités politiques.

Des résultats dépendant du sexe

Si l’on analyse transversalement les résultats, on note que les représentants d’un sexe sont généralement plus sévères avec leurs pairs (les femmes appréciant moins les personnalités féminines présentées et les hommes les personnalités masculines) mais surtout que la proximité partisane est une des clés les plus pertinentes pour comprendre l’opinion du grand public à l’égard des célébrités. Ainsi, on note par exemple qu’Alain Delon n’est pas particulièrement plus apprécié des femmes ou des plus âgés mais qu’il est significativement plus rejeté par les sympathisants de gauche que par les sympathisants de droite et le sympathisants FN.

***

Lire la même étude publiée en 2012 : Tu m’agaces ; des endossements a priori difficiles…

***

Méthodologie

Enquête réalisée en ligne du 29 au 31 octobre 2013 auprès d’un échantillon représentatif des personnes de 15 ans et plus résidant en France de 1 000 individus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’enquêté et région d’habitation.

(c) ill. Shutterstock – Red leather stool isolated on white background. En français, cela se traduit par « pouf », comme Zahia et Nabilla. Mais nos lecteurs auront décodé seuls ;) Le premier qui dit que ce papier est orienté SEO… aura raison !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>