Portrait des 25 – 34 ans : génération ultra-connectée

Les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie

Si les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie. Le début de cette tranche d’âge marque également pour une grande partie d’entre eux les premiers pas dans la vie active, synonyme d’émancipation. Ces caractéristiques déterminent leurs usages Internet : plus que la moyenne ils gèrent leur vie quotidienne et pratique sur le web – qu’il s’agisse de services pratiques ou d’achat de produits ou services. De même ils sont plus nombreux que la moyenne à développer leur vie sociale sur la toile.

Les jeunes adultes gèrent le maximum de leur vie quotidienne sur Internet

Les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie

Les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie

Au cours de ces premières années de vie active, les 25 – 34 ans sont plus nombreux que la moyenne à consulter les offres d’emploi sur Internet : près d’un sur 5 au cours du dernier mois, soit 9 points de plus que la moyenne. Ils le font également plus régulièrement : ils sont 2 fois plus nombreux que la moyenne à s’être rendus sur un site d’emploi au cours des 7 derniers jours.

Les 25 – 34 ans ont aussi le réflexe Internet pour gérer leur(s) compte(s) bancaire(s). Une pratique qui touche près des 2/3 d’entre eux contre moins d’un sur 2 pour l’ensemble de la population. Et ils le font également plus souvent que la moyenne des Français : plus d’un jeune adulte sur 2 a consulté son ou ses compte(s) au cours des 7 derniers jours.

A une étape de la vie où l’on a un pouvoir d’achat moins élevé que les tranches d’âge supérieures, l’achat, sa préparation ou la recherche de bonnes affaires occupent également une place importante dans leur vie sur la toile. Au cours du dernier mois, près des 2/3 d’entre eux ont cherché des informations sur le web en vue d’un achat. Ils sont aussi plus nombreux que la moyenne à comparer les prix sur Internet. En plein essor, l’achat ou la vente sur des sites d’enchères ou de petites annonces les touchent presque deux fois plus que la moyenne.

Exploitant toutes les ressources du web, plus de 6 personnes sur 10 âgées de 25 à 34 ans recourent aux services de géolocalisation pour chercher un itinéraire.

La vie sociale des 25 – 34 ans sur le web

Les jeunes adultes qui ont connu les débuts d’Internet ont également emboîté le pas aux usages les plus récents. Notamment les réseaux sociaux : près des 3/4 des personnes âgées de 25 à

34 ans sont inscrites sur au moins un réseau social, Facebook en tête. Ils sont également plus assidus : 1/3 d’entre eux se connecte à au moins un de ses réseaux tous les jours ou presque contre 1/4 en moyenne. Ils mettent aussi plus souvent à jour leur profil : 1/3 des jeunes adultes le fait au moins une fois par mois, moins d’un quart pour l’ensemble de la population. Ils se distinguent aussi du reste des Français par leurs motivations d’inscription aux réseaux qui sont essentiellement de rester en contact avec leurs amis et reprendre contact avec d’anciennes connaissances.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>