Les campagnes PQR préférées des français

Ce soir, lundi 30 mars 2009, la Presse Quotidienne Régionale a distingué les annonceurs et les agences dont les campagnes publicitaires ont été les plus vues et les plus appréciées par les Français en 2008.

Le Grand Prix est attribué cette année, et pour la quatrième fois depuis la création des Prix Impact 66, à la Caisse d’Epargne (agence de création : Ogily, visuel ci-dessus) dont le score d’impact de 83 % est le meilleur score observé sur l’année 2008, toutes catégories confondues.

Rappelons que Le Grand Prix est décerné chaque année à l’annonceur et à l’agence qui enregistrent le score d’impact absolu le plus élevé (plus de 190 campagnes testées en 2008 par IFOP sur une méthodologie constante). Cette distinction fait l’originalité du palmarès Impact 66 qui fait la part belle à la mesure de l’efficacité des campagnes plutôt qu’à un jugement sur la création, par nature subjectif.

Palmarès complet

Inaporc

Inaporc

Prix de l’Efficacité : Inaporc : 62 %. Le Prix de l’efficacité récompense la campagne commerciale qui a le plus suscité l’envie d’acheter un produit, de se rendre dans un lieu de vente ou de profiter d’une offre, au travers de l’indicateur qu’est le score d’incitation.

Prix du Nouvel Annonceur : Pathé : 82 %. Le Prix du Nouvel Annonceur récompense l’audace media d’un annonceur présent en PQR 66 pour la première fois. En ce sens, son score d’impact a une valeur particulière puisqu’il n’est pas construit sur une rémanence de campagnes au long cours, entamées les années précédentes.

Prix du Public : Ministère du Travail : 93,06 %. Le Prix du Public récompense la campagne qui rassemble les suffrages sur le critère de l’agrément. Autrement dit, cette distinction récompense la campagne ayant le plus plu aux Français et aux lecteurs de PQR.

Prix Intérêt Général : Eco-systèmes : 76 %. Ce prix récompense une catégorie particulière d’annonceurs pour leur campagne en faveur d’un sujet d’intérêt général, axé sur un discours de prévention ou de solidarité.

Ferrero

Ferrero

Prix Grande Conso : Ferrero : 67,98 %. Ce prix récompense des annonceurs appartenant à une typologie particulière, la Grande Consommation, caractérisée par l’importance centrale des valeurs distinctives de la marque, des circuits de distribution très exigeants, et de ce fait un besoin particulièrement aigu de combiner le travail sur l’image avec l’efficacité à court terme. Les résultats d’impact sont donc, dans cette catégorie, un marqueur très important de la capacité des campagnes à générer des effets mesurables.

Prix PQR PRO : BNP Paribas : 60 %. Le prix de la campagne Pro récompense la campagne ayant obtenu le meilleur score de mémorisation au cours de l’année 2008 dans le baromètre PQR Pro développé par TNS Sofrès. Ce baromètre est d’une extrême exigence puisqu’il prend pour cible les décideurs de haut niveau en entreprise.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *