Prospective 2016 : atomisation et recomposition des systèmes médias

Huit tendances médias que l’on peut résumer à travers quatre grands phénomènes... Pour anticiper 2016

ZenithOptimedia France a identifié huit tendances que l’on peut résumer à travers quatre grands phénomènes, qui font l’objet de cette première publication. Les huit tendances sont dévoilées dans un autre article.

De nouveaux territoires de storytelling

La démocratisation rapide du live-streaming, des technologies immersives (réalité virtuelle et réalité augmentée) ainsi que du e-sport offre aux marques de nouvelles et immenses opportunités de storytelling. Ces territoires sont d’autant plus prometteurs qu’ils vont se faire de plus en plus sophistiqués et riches.

L’atomisation des points de contact se poursuit

L’hyper-fragmentation des médias continue de s’opérer. Les éditeurs multiplient les verticales de plus en plus spécialisées pour attirer de nouveaux publics tandis que les géants du numérique se dotent de plateformes de diffusion de contenus qui améliorent l’expérience utilisateur mais pourraient rendre plus complexe la gestion des prises de parole des marques. La seule manière de s’adapter à cet environnement est d’embrasser cette fragmentation en misant le plus possible sur les médias « owned », qui demeurent les plus contrôlables, ainsi qu’explorer tous les nouveaux canaux sur le mode « test and learn ».

Penser en « plateformes » plus qu’en « supports »

La montée d’une poignée de services capables de rassembler des centaines de millions d’utilisateurs doit pousser les marques à repenser leur système de points de contact non pas en simples supports mais en plateformes plus larges sur lesquelles elles peuvent se greffer. Les combinaisons entre services, marques et média sont infinies et potentiellement très lucratives. Par exemple, une marque de luxe pourrait demain créer un service de conciergerie directement intégré dans WhatsApp, tandis qu’une chaîne de restaurant pourrait prendre des réservations directement depuis une application de rencontres amoureuses.

Human first!

L’accélération des technologies est aussi l’occasion de réaffirmer la prééminence de l’humain. Cela peut paraître évident mais le phénomène est plus fort que jamais à mesure que grandit la défiance vis-à-vis de l’innovation débridée. De même, la montée de l’intelligence artificielle hybride, qui associe robots et humains, témoigne d’une tendance de fond vers un monde plus human-centric. Pour les marques, cela signifie miser toujours plus sur les services et si possible la personnalisation pour renforcer leur relation avec le consommateur.

***

Un article de notre dossier Prospective Marketing 2016

(c) ill. Shutterstock



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>