Prospective : les tendances visuelles de 2016

Prévisions sur les principales tendances visuelles qui impacteront la publicité, le design et la communication visuelle dans sa globalité en 2016

Voici les six principales tendances visuelles qui impacteront la publicité, le design et la communication visuelle dans sa globalité en 2016. Identifiées par l’équipe internationale d’anthropologues visuels et de directeurs artistiques de Getty Images, ces tendances définissent la dimension sociale et culturelle du langage visuel de demain et révèlent les images auxquelles le public sera le plus réceptif l’an prochain…

Divine Living (l’envie de sens)

Alors que les marques commencent à mettre l’accent sur les valeurs et l’aspiration à une consommation plus responsable, des concepts tels que la bienveillance, l’intention et l’interconnexion envahissent le paysage visuel. Dans un monde largement dominé par les images, les marques et les narrateurs placent la finalité au cœur de leurs messages et récits, et doivent désormais en appeler à notre sens des valeurs.

Divine Living (l’envie de sens)

Divine Living (l’envie de sens)

Extended Human (l’humain augmenté)

La technologie transforme notre quotidien, la manière dont nous partageons nos expériences et dont nous appréhendons le monde qui nous entoure. Cette tendance montre dans quelle mesure la technologie devient un prolongement de nous-mêmes et bouleverse notre perception de l’être humain, sachant qu’elle optimise notre organisme, développe notre mémoire, notre créativité et garantit une connectivité permanente.

Extended Human (l’humain augmenté)

Extended Human (l’humain augmenté)

Outsider In (les outsiders)

Les goûts du public se révélant de plus en plus audacieux, les individus qui repoussent les limites et les images rompant avec la tradition suscitent davantage l’adhésion. Les images dupliquées en masse et les articles agrégés qui nous inondent ne font qu’aiguiser notre envie d’obtenir un point de vue unique et des visuels d’exception. Cette tendance s’intéresse au mode de pensée iconoclaste et aux changements insufflés par les rebelles, les excentriques, les non-conformistes et autres anti-héros.

Outsider In (les outsiders)

Outsider In (les outsiders)

Messthetics (le chaos esthétique)

Un point de rupture dans la prévisibilité et la réaction courante face à la perfection des images publicitaires, cette approche de l’imagerie sort nettement du lot sur le marché de l’uniformité. Ces images peuvent être confuses, ternies, suintantes, viscérales : en somme belles et laides à la fois. Elles naissent de notre envie de rompre avec un quotidien prévisible et aseptisé et de nous délecter du côté physique de la nature humaine.

Messthetics (le chaos esthétique)

Messthetics (le chaos esthétique)

Silence vs. Noise (la valorisation du silence)

L’année 2016 sera placée sous le signe des visuels de l’extrême, des grands contrastes et des contradictions. En ce sens, la tendance du silence face au bruit peut être vue comme le contrepied de celle du chaos esthétique. Simples et minimalistes, ces images donnent aux clients la possibilité de créer des messages clairs et concis, mais superbement mis en relief, qui peuvent tout à fait rivaliser avec des images plus frénétiques. Que ce soit dans la composition ou dans les couleurs, la sobriété prend ici tout son sens. Ces images dégagent souvent une impression de sérénité et se révèlent très efficaces dans un monde sur-sollicité visuellement. Le calme crée, en effet, un contraste fort appréciable.

Silence vs. Noise (la valorisation du silence)

Silence vs. Noise (la valorisation du silence)

Surreality (la surréalité)

Les photographes utilisent de nouvelles techniques pour créer des visuels amusants et souvent surréalistes. Parfois empreintes du psychédélisme des années 60, les images du 21ème siècle sont également influencées par les rêves, le subconscient et le mouvement surréaliste. Après une décennie dominée par l’authenticité et le réalisme, nous sommes désormais très friands d’effets surnaturels et inattendus.

Surreality (la surréalité)

Surreality (la surréalité)

Selon Andrew Saunders, vice-président senior du pôle Création chez Getty Images : « Les tendances observées par nos experts créatifs constituent une référence visuelle pour les 12 prochains mois, et devraient faire naître des débats et échanges sur les forces motrices de la culture et du langage visuel. L’impact des réseaux sociaux sur le consommateur nous a d’ailleurs aidé à identifier certaines des principales tendances visuelles de l’année. Les prévisions de 2016 dressent le portrait contrasté du consommateur moderne avec, d’un côté, la soif d’extrême et l’envie d’aller à contre-courant, et de l’autre, la volonté de faire partie d’une communauté et d’agir pour le bien-être de la société. »

Pamela Grossman, directrice des tendances visuelles de l’entreprise ajoute : « Nous sommes toujours impatients, et encore plus cette année, de partager nos tendances visuelles ; l’avenir n’a jamais été aussi fascinant, et l’évolution du langage visuel est passionnante. C’est une période palpitante et mouvementée au cours de laquelle les consommateurs recherchent des compagnons de route et se tournent de plus en plus vers les marques capables de les inspirer, de les surprendre ou de véhiculer des valeurs sociales ou spirituelles. Les tendances visuelles pour 2016 nous montrent ce vers quoi nous allons tendre et quelles sont les images qui raconteront le mieux les histoires de demain. Nous sommes impatients de découvrir comment tout cela va prendre forme dans les communications visuelles à venir. »

***

Méthodologie

Pour préempter ces tendances, Getty Images s’est appuyé sur diverses ressources en accès exclusif (analyses des images dans le monde de la publicité réalisées par des experts, renseignements locaux collectés auprès de ses équipes et clients à travers le monde, tendances d’achat observées à partir des quelque 400 millions de téléchargements annuels sur son site Web). L’entreprise s’est par ailleurs basée sur l’étude de la culture pop et l’évolution du comportement des consommateurs à l’échelle mondiale.

(c) ill. Getty Images



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>