Les relations publiques perdent leur Q. Mutation ?

relations-publics

Marketing Professionnel a eu l’esprit d’escalier, découvrant seulement aujourd’hui la nouvelle !

Avis de décès pour le Q des Reations Publiques, mutant en Relations Publics

Avis de décès pour le Q des Relations Publiques, mutant en Relations Publics

Le Syntec a en effet modifié son nom lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 7 juin 2011 ; il est devenu Syntec Conseil en Relations Publics, abandonnant le terme « Relations Publiques« .

Réglez vos correcteurs orthographiques !

Selon Thierry Wellhoff, Président de Wellcom et de Syntec Conseil en Relations Publics, l’expression relations « publiques » désignerait ainsi une activité qui consisterait à entretenir des relations dans un cadre public (quel intérêt ?), alors qu’il s’agit, en fait, de relations avec qu’il faut entretenir avec les « publics ». Des relations dans lesquelles il convient de savoir personnaliser le discours, d’être précis, pertinent et, bien souvent, persuasif. Entendez par là relations avec les parties prenantes (stakeholders) qui intéressent tout autant le monde des affaires que celui des institutions.

En somme, en changeant de nom, le Syntec souhaite inscrire la discipline dans la modernité.

Il me semblait avoir lu que l’apparition des stakeholders remontait aux années 1975. Il était temps de transformer ce boulet en accélérateur. Gageons que ce soit un premier pas pour le redéploiement de la profession… qui, aux US, se veut, depuis son origine, plus englobante qu’en France.

Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>