Selon les réseaux bayesiens, la France, aux portes de la finale ?

Simulation : les réseaux bayesiens donnent la France en demi-finale de la Coupe du Monde !

A l’issue des premières rencontres des matchs de poule, la tendance est à l’optimisme chez les Français quant aux performances de leur équipe nationale. Tel est le constat dressé par GfK et Bayesia à partir des prédictions réalisées par les membres du panel online GfK*.

Simulation des résultats via les réseaux bayesiens

Suite à l’élimination surprise de l’Espagne, les amateurs de f**tball, privés d’une rencontre Espagne – Brésil jusque-là attendue, espèrent toujours retrouver le Brésil en 8ème de finale ; un scénario principal se dégage effectivement dans lequel le Brésil demeure favori malgré les incertitudes liées à ses performances lors des premiers matchs.

Même si les Pays-Bas ont réalisé une première prestation exceptionnelle, les simulations donnent l’avantage à l’Italie en quart de finale et emmènent la Squadra Azura jusqu’en finale.

Dans ces simulations les plus probables du point de vue des panélistes GfK, l’Allemagne, sur son chemin, se trouve écartée par la France qui, elle, se hisse jusqu’en demi-finale !

« Les outils d’intelligence artificielle (Réseaux Bayesiens) de Bayesia, alliés aux pronostics des Français mesurés au travers du panel GfK, permettent d’identifier les scénarios les plus probables selon les Français et de déterminer les matchs clés qui pourraient changer le visage de la compétition » indique Benoit Hubert, Directeur Scientifique de GfK.

« A partir de l’incertitude individuelle et probabilisée de la population française (il y a par exemple 70% de chance que la France gagne face à l’Equateur, 20% qu’elle fasse nul et 10% qu’elle perde), notre réseau Bayésien calcule de manière exacte la probabilité de qualification en 8ème de finale et propose plusieurs scénarios attachés aux niveaux de vraisemblance les plus forts » précise Lionel Jouffe PDG de Bayesia.

Pour la prochaine rencontre vendredi contre la Suisse, les probabilités de succès de la France sont de 51% contre 32% pour la Suisse. La France devrait être en mesure de confirmer ces bons pronostics !

***

*échantillon de 1 800 panélistes représentatifs de la population nationale française. Etude grâce aux algorithmes d’intelligence artificielle Bayesia, sur l’application Bayesia World Cup Predictor.

Lire notre dossier études & marketing

(c) ill. Shutterstock – The ball flies into the net gate

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>