Profils marketing : digital et IT sont les plus recherchés

Les professionnels du digital et plus particulièrement ceux des fonctions Marketing & IT n'hésitent plus à faire jouer la concurrence entre employeurs

Avec la transition numérique, toutes les entreprises cherchent à se positionner sur Internet et deux fonctions clés se sont particulièrement développées. D’un côté, les professionnels de l’IT ont pour rôle d’organiser la présence et le développement de l’entreprise sur Internet, et de l’autre la fonction marketing intègre et analyse les usages numériques dans les stratégies commerciales des entreprises.

Majoritairement diplômés d’études supérieures et embauchés en CDI, les professionnels du digital et plus particulièrement ceux des fonctions Marketing & IT n’hésitent plus à faire jouer la concurrence entre start-ups et grands groupes afin de bénéficier des meilleures opportunités et évolutions de carrière possibles.

« Du fait de la jeunesse de leur secteur, les professionnels du digital ont souvent des profils particuliers et des parcours généralement moins formatés. Bien qu’ils soient de plus en plus nombreux et sollicités, ces professionnels manquent encore de visibilité sur les évolutions possibles dans ces métiers du digital que les entreprises s’arrachent. Il est primordial de mieux comprendre ces spécialistes du numérique, mais aussi de découvrir si leurs attentes sont en phase avec celles des entreprises » assure Martin Villelongue, Directeur Senior Michael Page.

Des professionnels du digital majoritairement diplômés d’un bac + 4/5 et en CDI

Le professionnel du numérique est une personne disposant d’une formation solide. Tous secteurs confondus, ils sont plus de la moitié à avoir suivi une formation d’ingénieur ou à être diplômé d’école de commerce. S’il est possible de travailler dans le numérique en ayant suivi une formation courte, les professionnels du secteur sont tout de même 52 % à disposer d’un bac +4/5.

Les spécialistes du marketing digital ou de l’IT sont également 78 % à être employés en CDI et le CDD ne représente que 8 % des types de contrats. Les freelances sont d’ailleurs plus nombreux et représentent 13 % des interrogés. Les salaires suivent d’ailleurs ce haut degré de spécialisation et de technicité. La moyenne de rémunération annuelle est de 48 700 € avec un avantage pour les fonctions marketing avec 50 500 € par rapport aux profils IT, dont la rémunération annuelle moyenne est de 40 300 €.

Pour compléter ce portrait général des professionnels du digital, on observe deux métiers plus fréquemment exercés ; la fonction de Chef de Projet Digital se place ainsi en haut du podium (67 %) du côté des professionnels du Marketing tandis que la fonction de Développeur remporte la palme dans la catégorie IT (76 %).

Les professionnels du digital et plus particulièrement ceux des fonctions Marketing & IT n'hésitent plus à faire jouer la concurrence entre employeurs

Les PME / ETI et start-ups plébiscitées

Si les grands groupes ont pour la plupart bien entamé leur transition digitale depuis plusieurs années, ils n’attirent que 34 % des professionnels du numérique. Ces derniers semblent préférer se tourner vers les PME / ETI à 46 %, puis vers les start-up à 37 %. Plus souples et agiles, ces dernières séduisent en offrant une meilleure vision sur l’évolution professionnelle et la croissance des responsabilités. Si les emplois en start-up peuvent parfois apparaître plus précaires qu’au sein de grandes entreprises cotées, la fluidité du marché du travail sur ces métiers du digital limite grandement le risque et devient une opportunité que 85 % sont prêts à saisir. À tel point que les professionnels du numérique sont 49 % à être prêts à travailler comme freelance et invoquent une plus grande flexibilité (66 %) et une autonomie totale (51 %). La perspective d’un meilleur salaire est une motivation pour 34 % des interrogés, particulièrement chez les profils IT.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le numérique semble donc avoir réussi son infiltration dans tous les secteurs professionnels. Ainsi, 42 % des spécialistes du digital sont salariés d’une entreprise finale utilisatrice. Les agences web ou spécialisées dans la communication emploient 19 % des professionnels du secteur afin d’accompagner les entreprises dans leur quotidien. Seuls 17 % travaillent au sein d’une ESN (Entreprises de Services du Numérique) et 10 % chez un éditeur de logiciels.

Les professionnels du digital et plus particulièrement ceux des fonctions Marketing & IT n'hésitent plus à faire jouer la concurrence entre employeurs

Des compétences techniques propres

Les profils IT maîtrisent 7 technologies différentes en moyenne et plus particulièrement les langages HTML (64 %), JavaScript (58 %), CSS (56 %) et PHP (51 %). Avec un profil sur deux le maîtrisant, le langage PHP représente d’ailleurs une belle poussée de l’open source, jusque alors moins utilisé pour les développements, grâce à un écosystème qui s’est structuré et professionnalisé pour rendre son usage bien plus fiable et robuste.

Pour les profils marketing et assez logiquement, l’outil le plus utilisé est Google Analytics afin de suivre la performance et de monitorer les actions digitales de l’entreprise. Les marketeurs digitaux les plus techniques combinent leur savoir-faire par une maîtrise des langages HTML et CSS afin d’optimiser des logiciels de gestion de contenus comme WordPress.

Enfin, les professionnels du digital sont, de par la nature même de leurs métiers, à la pointe de la sensibilisation des données. Les entreprises participent bien entendu à les éclairer à ce sujet, mais 32 % prennent assez logiquement les devants et s’informent par eux-mêmes. Ils en deviennent ainsi les ambassadeurs en interne et participent à la mise en place des bonnes pratiques et réflexes à avoir concernant ce nouvel enjeu sécuritaire, qu’entreprises et professionnels du digital construisent ensemble à 52 %.

Marketing, recrutement, technologie, IT

***

Lire aussi : Le Chief Data Officer, gardien de la donnée

(c) ill. Shutterstock : têtière. Infographie Etude « Digital : Marketing vs IT » : PageGroup Juin 2016.pdf.



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>