Vileda dépoussière l’orthographe !

On ne dira rien sur le jeu de mots entre moutons, poussière et balai dépoussiérant…

Mais la marque Videla envisage-t-elle de dépoussiérer son orthographe en supprimant le D mal à propos à la fin de son cauchemar ? Même Frédéric Lefebvre, fan de Zadig et Voltaire fait une moue suggestive.

Découvrir les charmes des gros Robert n’est pas du adult business mais une nécessité !

Repéré par Eric Lalier, Agence A Ciel Ouvert.



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *