L’affiliation vue par les éditeurs : attentes et pratiques

Le Collectif des plateformes d’affiliation vient de publier son baromètre annonçant 1,1 Milliard de CA généré pour les annonceurs en affiliation sur le 1er semestre 2010. L’enquête TradeDoubler France, dont nous reproduisons les principaux chiffres, tente d’apporter un éclairage sur les attentes et pratiques des éditeurs en matière d’affiliation.

Profil des éditeurs utilisant l’affiliation en France

L’éditeur est le plus souvent un homme à 86% (contre 76% aux Etats-Unis selon une étude similaire), diplômé d’un bac+5 et âgé pour plus de 50 % d’entre eux entre 21 et 40 ans.

Près de 30% des affiliés ont rejoint l’industrie depuis 2009, et ils sont 70% à exercer depuis 2005. Seulement 7% pratiquent l’affiliation qui ont rejoint cette industrie en 1999, à la naissance de l’affiliation en France.

36% des éditeurs pratiquent l’affiliation à temps plein et pour 15% d’entre eux, l’affiliation est leur seule source de revenu. L’éditeur dispose de ses propres bureaux à 40%

Les revenus de l’affiliation

34% des éditeurs gagnent entre 100 et 10 000 € par mois, 16% des éditeurs ont gagné plus de 50K€ en 2009 via l’affiliation. Ils sont 2% à déclarer gagner plus de 2 Millions en 2009

Le revenu des éditeurs ayant répondu à l’enquête a été généré à 45% par des ventes en ligne, à 21% par de la génération de contact qualifié et à 35% par la génération de formulaire.

70% des éditeurs gagnant moins de 500€ sur 2009 sont en majorité ceux qui considèrent l’affiliation comme un hobby.

Les meilleurs leviers pour générer du revenus

Selon les éditeurs, ce sont le site web, l’email marketing, le retargeting et le cashback.

Près de 50% des affiliés considèrent le site web comme meilleur levier pour générer des revenus en affiliation, suivi de l’email marketing (25,5%) et par les outils/médias sociaux (13,42%) . Les éditeurs au plus gros CA plébiscitent le retargeting, le cashback, l’email marketing, le PPC et les monnaies virtuelles.

Critères pour choisir une plateforme d’affiliation selon les éditeurs

Éditeurs et plateformes d’affiliation : l’importance de la fiabilité du tracking, du rôle de conseil et du modèle de rémunération dans le choix de la plateforme

Les principaux critères de sélection d’une plateforme d’affiliation sont à 65% la fiabilité du tracking et à 48% sur les modèles de rémunérations proposés.

La valeur ajoutée d’une plateforme réside à 39% dans la capacité de la plateforme à proposer de bons annonceurs et à 22% de les conseiller et à 17% de défendre leurs intérêts à 17%
Pour 39% des affiliés interrogés, TradeDoubler apparaît comme le partenaire affiliation privilégié des éditeurs suivi par Netaffiliation à 19%.

Un bon taux de relais des OP

Éditeurs et annonceurs : 47% des affiliés relayent en effet de 1 à 10 programmes annonceurs par mois.

47% des éditeurs relayent de 1 à 10 programmes annonceurs par mois, majoritairement B2C (à 70%) et principalement dans les univers High Tech et tourisme. Mais les secteurs de l’automobile et du prêt à porter se développent.

Les deux principales raisons pour qu’un éditeur arrête la promotion d’un programme :

  • 60% c’est en raison du manque de transparence de l’annonceur
  • 50% pour défaut de paiement ou non respect des délais de paiements

Les éditeurs préfèrent les plateformes à la gestion directe

L’enquête relève une préférence pour la gestion des programmes par une plateforme d’affiliation plutôt qu’en direct : plus simple, plus sûr, meilleures conditions.

  • 65% des répondants déclarent travailler en direct avec les annonceurs, mais dans 51% des cas, c’est en raison de l’inexistence d’un programme chez les plateformes.
  • 50% des éditeurs déclarent que les programmes direct sont trop compliqués à gérer
  • 36% préfèrent travailler avec les plateformes car elles leurs assurent de travailler dans de bonnes conditions.

Les attentes des éditeurs envers annonceurs et plateformes d’affiliation : plus d’échanges, de communication, de transparence, d’amélioration des conditions de collaboration

Pour les éditeurs, les plateformes d’affiliation doivent faire des efforts, tant sur la transparence, le support et la défense des intérêts de la profession. A l’instar des plates-formes les éditeurs estiment que les annonceurs doivent faire mieux, agir comme un partenaire, être transparent, communiquer et fournir les bons outils promotionnels.

Que ce soit avec les annonceurs ou les plateformes d’affiliation, les éditeurs estiment globalement que leur communication avec ces derniers est limitée et à àméliorer. Ils souhaitent à plus de 70% pouvoir bénéficier d’un interlocuteur unique.

L’avenir de l’affiliation est dans le mobile et les réseaux sociaux

71% des éditeurs considèrent le mobile comme une opportunité pour le marché de l’affiliation.

58% pensent également que les médias et outils sociaux constituent une opportunité, tant pour leur capacité à trouver de nouvelles sources de trafic que de monétisation.

Enfin, 48 % des éditeurs considèrent que l’arrivé de Google représente une opportunité sur le marché du marketing à la performance, tout comme l’emailing (44%).

Les principales menaces du secteur pour les affiliés sont la crise économique (44%) et l’augmentation des sites dits de codes promotions (50%).

————-

Marketing-Professionnel.fr : Comment  développer ses ventes sur Internet ?

Comment réussir ses ventes sur Internet ? Une introduction au sujet…

Comment développer la conversion des clients de sites de e-commerce ?

Bases de données, connaissance du client, web analytics et plates-formes de e-commerce

E-mailing : un outil de développement des ventes

Le référencement naturel et les liens commerciaux pour vendre plus

« Comment j’ai développé les ventes de mon site web » : Témoignages

La meilleure offre de prix pour développer ses ventes sur le web

Affiliation, partenariats et publicité : classiques mais efficaces !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *