Les investissements publicitaires quadrimedia, juillet 2010

Les investissements publicitaires quadrimedia, juillet 2010, selon Yacast

 

Les investissements publicitaires quadrimedia, juillet 2010, selon Yacast

Les tendances Quadrimédia (Télévision, Radio, Presse, Cinéma)

Le mois de juillet 2010, bien qu’étant un des mois les plus faibles de l’année (avec août) en terme d’investissement publicitaire, se situe dans un trend toujours très positif et accentue l’amélioration constatée depuis le début de l’année 2010 (rappel : 1er trimestre 2010 à +13%, 2e trimestre 2010 à +11,6%).

Les investissements publicitaires bruts (avant négociations commerciales) continuent leur orientation à la hausse avec des recettes à +10,6% soit un C.A. sur le mois de 931 M€ (pour rappel : +7% en juillet 2009 vs juillet 2008).

Résultat confirmé en volume, avec un nombre de messages en juillet 2010 en forte hausse de +21,8% (pour rappel : -5,6% en juillet 2009 vs juillet 2008).

Le nombre d’annonceurs actifs sur le bilan quadrimédia en juillet 2010 est en progression de +5%, soit 3 199 annonceurs actifs sur la période (pour rappel : -8,2% en juillet 2009 vs juillet 2008). Il reste cependant en recul de -3,6% vs juillet 2008.

Le TOP 5 familles d’investisseurs médias

S’affichent à la hausse dans le TOP 5 familles, par ordre décroissant d’investissements, les télécommunications à +27%, la distribution – VAD à +18% et l’hygiène – beauté à +7%. Baisse en revanche de la famille alimentation de -4% et celle de l’automobile & transport de -2%.

Au global, les progressions compensent largement les baisses. Le C.A. publicitaire investi par les annonceurs en juillet 2010 termine avec un solde cumulé positif de +89 millions d’€uros brut (avant négociations commerciales) par rapport au C.A. publicitaire de juillet 2009.

Très bonne tenue également des 20 premiers annonceurs ce mois-ci : ils pèsent 24,5% du C.A. publicitaire global quadrimédia et progressent sur juillet 2010 de +15% vs juillet 2009.

Parmi les principales hausses, on trouve Mc Donalds avec +58%, Procter & Gamble avec +79%, Leclerc avec +23%, Henkel de +19%, Coca-Cola France de +16%, …

En revanche, baisses pour Unilever de -11%, SFR de -10%, Peugeot de -6%, …

Télévision: analyse détaillée – Split avant / après 20h

Note méthodologique : Analyse limitée aux 6 chaînes hertziennes, 10 chaînes de la TNT et aux 12 principales chaînes du câble & du satellite, sur l’ensemble des diffusions publicitaires classiques, en écran (code écran), diffusées en juillet 2010 et comparée à juillet 2009.

En juillet 2010, le C.A. publicitaire global toutes télévisions s’inscrit en hausse de +16% soit un C.A. de 433,1 M€ brut H.T. (avant négociations commerciales), grâce à la très bonne tenue des chaînes de complément (TNT & Cab Sat – 96 chaînes) à +33%, mais surtout en raison de la forte progression du C.A. publicitaire généré par les seules 10 chaînes de la TNT à +38%, soit 96 M€ brut H.T.

En ce qui concerne les 6 télévisions hertziennes, son C.A. publicitaire progresse sur le mois de juillet 2010 de +9% vs juillet 2009, soit 291 M€ brut H.T.

Détail chaîne à chaîne

Après un très bon début d’année 2010 (janvier 2010 à +19%, février à +18%, mars à +23%, avril à +13%, mai à +16%, juin à +3%), même orientation positive en juillet 2010 pour TF1 avec un C.A. publicitaire total en hausse de +6%, soit un C.A. de 178,7 M€ brut H.T., avant négociations commerciales (+4% en nombre de spots et +6% en durée publicitaire).

Tous les indicateurs sont au vert pour les écrans diffusés avant 20h, avec une hausse des recettes enregistrées de +3%, un nombre de messages à +2% et une durée publicitaire à +5%.

La variation des investissements réalisée après 20h se monte à +8%. En volume et durée les indicateurs sont là aussi en plus forte progression avec respectivement +7% et +10%.

Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de TF1 progresse de +14% vs cumul 7 mois 2009 (après un recul en 2009 de -9,2% vs cumul 7 mois 2008. C’est un retour au niveau de C.A. d’avant la crise avec une progression de +3,4% vs cumul 7 mois 2008). Le volume progresse de +10% tandis que la durée publicitaire progresse de +14%.

L’amélioration constatée depuis mars se poursuit en juillet du côté de M6.

Hausse du C.A. publicitaire après 20h de +20% (avant négociations commerciales). Cette hausse est confirmée en nombre de messages (+23%) et en durée publicitaire (+33%).

Avant 20h, progression de +7% du C.A., de +13% en volume et de +14% en durée.

Au global, après un mois de janvier 2010 en recul de -1%, février à -11%, mars à +11%, avril à +16%, mai à +18%, juin à +7%, M6 termine donc le mois de juillet 2010 avec un C.A. publicitaire en hausse de +14%, soit 81,7 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (+16% en nombre de spots et +20% en durée publicitaire).

Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de M6 progresse de +8% vs cumul 7 mois 2009 (après un recul en 2009 de -3,1% vs cumul 7 mois 2008. C’est un retour au niveau de C.A. d’avant la crise pour la chaîne avec une progression de +4,5% vs cumul 7 mois 2008). Le volume progresse de +13% tandis que la durée publicitaire progresse de +15%.

Canal+ affiche un résultat contrasté. Si la variation du C.A. publicitaire enregistrée par les écrans diffusés après 20h est de -17%, celle concernant les écrans avant 20h est à +16%. Au final, Canal+ affiche un bilan global en C.A. à -5% et 4,6 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (-10% en volume et stable en durée).

Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de Canal+ est stable (+0,1%) vs cumul 7 mois 2009 (après une forte progression en 2009 de +27,4% vs cumul 7 mois 2008). Le volume progresse de +4% tandis que la durée publicitaire progresse de +9%.

Les chaînes du service public (France 2, France 3, France 5) s’orientent toujours positivement malgré l’absence de messages diffusés après 20h :

  • forte hausse pour les écrans diffusés avant 20h sur France 2 avec une progression de +29% du C.A. publicitaire, soit 16,2 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (+19% en volume et +24% en durée). Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de France 2 progresse de +45% vs cumul 7 mois 2009. Le volume progresse de +28% tandis que la durée publicitaire progresse de +30%.
  • France 3 progresse ce mois-ci de +14% en terme de C.A. publicitaire, soit 7,9 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (hausses du nombre de messages de +22% et de la durée publicitaire de +33%). Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de France 3 progresse de +8% vs cumul 7 mois 2009. Le volume progresse de +26% tandis que la durée publicitaire progresse de +29%.
  • France 5 progresse quant à elle en juillet 2010 de +53% en terme de C.A. publicitaire, soit 1,5 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (+56% en volume et +61% en durée). Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. de France 5 progresse de +24% vs cumul 7 mois 2009. Le volume progresse de +37% tandis que la durée publicitaire progresse de +38%.

Sur les seules chaînes de la TNT, la progression des investissements reste soutenue, soit sur le mois de juillet 2010 une forte hausse de +38% pour un C.A. de 96 M€ brut H.T. avant négociations commerciales (+13% en volume et +20% en durée).

Avant 20h, le C.A. publicitaire progresse de +44%, tandis qu’il progresse de +30% après 20h. Au global sur le cumul 7 mois 2010, le C.A. des 10 chaînes de la TNT progresse de +37% vs cumul 7 mois 2009 (après une forte progression en 2009 de +64,6% vs cumul 7 mois 2008. C’est une progression au niveau de C.A. de +125,1% vs cumul 7 mois 2008). Le volume progresse de +14% tandis que la durée publicitaire progresse de +17%.

Les investissements publicitaires en radio

Progression contenue de ses investissements publicitaires ce mois-ci de +2% soit un C.A. de 216 M€ brut H.T., avant négociations commerciales. Cette tendance est confirmée par des évolutions en légère hausse tant en volume (+6%) qu’en durée (+2%).

Les radios généralistes affichent une hausse de +1% en valeur (80,3 M€), mais baisse de -6% en volume et de -11% en durée.

Pour les stations FM : hausse de +2,5% en C.A. (135,9M€), +12% en volume et +8% en durée.

Dans le détail des stations généralistes, RMC est leader et affiche une hausse de +5% de son C.A. publicitaire (-6% en volume). RTL affiche une baisse en C.A. de -6% (+11% en volume) et se place en seconde position des stations généralistes. Europe 1 est troisième, en hausse de +17% en valeur (+8% en volume). France Inter enregistre une baisse notable de -30% en valeur (-7% en volume).

Côté stations FM, 9 radios tirent favorablement leur épingle du jeu en termes de variation de leurs recettes publicitaires :

Quelques exemples avec le GIE Les Indépendants à +5% en valeur (-10% en volume), NRJ à +6% en valeur (+19% en volume), RFM à +7% en valeur (+33% en volume), Fun Radio à +9% en valeur (+11% en volume), Virgin Radio à +25% en valeur (+48% en volume), …

5 stations s’orientent à la baisse en termes de C.A.  publicitaire: France Info, MFM, Nostalgie, RTL2 et Skyrock.

Et la presse ?

Bonne progression des investissements publicitaires de +8% soit un C.A. de 255,6 M€ brut H.T., avant négociations commerciales, ainsi qu’en volume avec +8% d’insertions.

Les recettes publicitaires pour la presse magazine s’affichent en hausse de +10% et progresse en volume de +7%.

La PQN s’oriente elle aussi en hausse, soit +3%, pour un nombre d’insertions publicitaires en progression de +9%.

Les investissements publicitaires quadrimédia de juillet 2010 en bref…

Bilan très positif sur juillet 2010 avec un C.A. en hausse de +10,6% vs juillet 2009.

Télévision : forte hausse des investissements publicitaires en télévision de +16% vs juillet 2009, ainsi qu’en volume avec un bond de +27% et une progression en durée publicitaire de +30%.

Radio : progression plus limitée des investissements publicitaires ce mois-ci à +2%. Même tendance en volume (+6%) et en durée (+2%).

Presse : investissements publicitaires en hausse (+8%). Idem en volume avec une progression de +8% du nombre d’insertions.

Cinéma : forte hausse du C.A. de +70% en juillet 2010 (base 5 semaines).

Note méthodologique : Hors Affichage et Internet, non inclus dans ces résultats à la date de publication de ce baromètre. Ecrans publicitaires classiques. Radio et TV : hors sponsoring, auto-promotion et partenariat. Presse : hors petites annonces.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *