Baromètre publicitaire Yacast, nov. 2008

Le bilan quadrimédia de novembre montre un C.A. positif qui ressort à +5,3% vs novembre 2007 (hors F2, F3 et F5 hertz., hors TF1 cristal).

Télévision : explosion grâce à la TNT

La hausse des investissements publicitaires en télévision (hors Fr2, Fr3, Fr5 hertzien et hors TF1 cristal) est notable, avec +12% vs novembre 2007, ainsi qu’en volume avec +16% et en durée publicitaire avec +13%.
Focus sur les télévisions hertziennes historiques : les 3 chaînes hertziennes privées (hors Fr2, Fr3, Fr5 hertzien et hors TF1 cristal) affichent une progression de leurs recettes publicitaires de +5% ainsi qu’en volume et en durée avec +4%. Au détail, les recettes publicitaires de M6 sont en légère progression de +0,9% (-0,2% en volume et +0,6% en durée). TF1 et Canal+ progressent, respectivement de +6,3% en valeur pour l’une (+10,8% en volume et +10,6% en durée) et de +24,1% en valeur pour la seconde (-4% en volume et -5% en durée).
Élargie sur l’ensemble des 6 chaînes hertziennes, la variation du volume publicitaire s’inscrit en hausse de +1% mais recule en durée publicitaire de -3%.
Les chaînes diffusées via la TNT, le câble et le satellite affichent des investissements publicitaires en progression de +34%. En volume, cette variation s’affiche à +16%, la durée publicitaire progresse quant à elle de +14%.

Radio : attention route glissante

Le média Radio dévisse ce mois-ci, avec des investissements publicitaires accusant un fort recul de -9%. Cette tendance est d’autant plus préoccupante qu’elle est confirmée tant en volume (-10%) qu’en durée publicitaire (-14%). Toutes les typologies de radio sont touchées, à commencer par les radios généralistes (-10% en valeur, -13% en volume et -18% en durée) mais aussi pour les stations FM (-9% en valeur, -9% en volume et -12% en durée). Dans le détail des stations généralistes, seul RMC affiche un bilan mitigé avec une progression en C.A. de +6,8% mais une érosion de -5,8% en volume. Pour les autres stations généralistes le bilan est plus préoccupant :
RTL enregistre un recul de -6,5% en valeur (-5,8% en volume ; -12,6% en durée).
Europe 1 plonge de -21,8% en valeur (-20,6% en volume ; -23,7% en durée).
France Inter marque le pas avec -21,6% en valeur (-9,9% en volume ; -13,9% en durée).
Sud Radio s’affiche dans la tendance à -18% en valeur (-25,5% en volume ; -27,1% en durée).

Mêmes difficultés enregistrées pour les stations FM où seules 3 radios tirent favorablement leurs épingles du jeu en termes de variation de recettes publicitaires :
BFM à +1,5% en valeur mais -8,4% en volume ; -3,6% en durée.
Nostalgie à +6% en valeur, +3,6% en volume mais -3,4% en durée.
RTL2 à +14,6% en valeur mais -4,4% en volume ; -8,9% en durée. Toutes les autres stations cumulent l’ensemble des indicateurs à la baisse :
Chérie FM à -13,3% en valeur ; -1,8% en volume ; -7,1% en durée. NRJ à -4,1% en valeur ; -0,5% en volume ; -4% en durée.
GIE Les Indépendants à -19,5% en valeur ; -9,3% en volume ; -11,9% en durée.
RFM à -22,8% en valeur ; -14,9% en volume ; -15,3% en durée.
Skyrock à -22,7% en valeur ; -2% en volume ; -11% en durée.
Virgin Radio à -6,4% en valeur ; -9,6% en volume ; -14,2% en durée. …

Presse : recul en volume

la presse voit ses investissements publicitaires progresser en C.A. de +7%… dans un contexte de baisse en volume, en recul de -4%.
Les recettes publicitaires pour la presse magazine s’affichent en baisse de -1%, tendance amplifiée en volume avec un recul de -8%.
En revanche la PQN maintient une progression soutenue tant en variation d’investissement à +21% qu’en volume à +8%. Au détail, les quotidiens nationaux payants affichent une progression de +6% de leurs recettes publicitaires (+5% en volume) ; les 4 quotidiens gratuits progressent de +21% en valeur (+15% en volume) et la PQR66 est en forte hausse de +69% en valeur (+90% en volume).

Le cinéma se prend un to(i)le

Cinéma : recul du C.A. de -3% en novembre 2008 (base 4 semaines).

Du mouvement dans les familles annonceur

En novembre 2008, le nombre de messages est au global orienté en forte hausse de +9,2%, soit 602 662 messages diffusés. Cette situation s’explique notamment par la très bonne tenue enregistrée en télévision (+15%) malgré le recul observé en radio (-10%) et en presse (-4%).

Baisse du nombre d’annonceurs actifs en novembre 2008 de -4,3%, soit 4 587 annonceurs actifs sur la période.

S’affichent à la hausse dans le TOP 10 familles, par ordre décroissant en volume, la culture & loisirs +22%, l’alimentation +35%, les établissements financiers & assurances +31% et la toilette beauté +10%.

Toujours sur le Top 10 et en volume, s’affichent à la baisse les télécommunications à -6%, l’automobile & transport à -0,4%, la distribution à -2%, l’édition à -7%, l’information & média à -6% et les services à -3%.

Culture-loisirs se développent

En novembre 2008, les investissements publicitaires progressent ce mois-ci, avec des recettes en hausse de +5,3% (sur périmètre restreint TV) soit un C.A. de 1 411 527 K€ contre 1 340 840 K€ en novembre 2007.
Même orientation en volume, avec un nombre de messages en hausse de +9,6%.

S’affichent à la hausse dans le TOP 10 familles, par ordre décroissant d’investissements, la culture & loisirs +25%, la distribution VAD +6%, l’alimentation +20%, les établissements financiers & assurances +37%, la toilette beauté +9%, les services +20% et l’information & média +7%.

Toujours sur le Top 10, 3 familles s’affichent en repli : l’automobile & transport à -1%, les télécommunications à -26% et l’édition à -20%.

Au global, les progressions compensent les baisses, pour un solde cumulé positif sur novembre 2008 de +70,7 millions d’€uros brut par rapport au C.A. publicitaire investi par les annonceurs en novembre 2007.

20-80 pour les annonceurs !

Bonne tenue des 20 premiers annonceurs qui contribuent à la hausse constatée ce mois-ci : ils pèsent 21% du C.A. publicitaire global quadrimédia, et progressent sur novembre 2008 de +15,4% vs novembre 2007.
Parmi les principales hausses, on trouve Renault avec +32%, Procter & Gamble avec +24%, Nintendo avec +30%, …
En revanche, baisse de Ferrero à -12%, Auchan à -3%, Leclerc à -21%, …

Note méthodologique :
En raison des nouvelles conditions générales de vente appliquées en 2008 par France Télévisions Publicité (supports France 2, France 3, France 5 hertzien), TF1 Publicité (écrans TF1 Cristal), et des tarifs établis sur une base de référence non comparable à celle retenue pour les autres supports de télévision du marché, le présent baromètre traitera séparément la valorisation financière des supports TV.
En conséquence, les totaux exprimés en €uros bruts H.T., les évolutions de chiffres d’affaires sont calculés sur un périmètre supports hors France télévisions (Fr2, Fr3, Fr5 hertzien) et hors écrans TF1 Cristal.
Les autres indicateurs tels que le nombre de messages, la durée publicitaire sont établis sur un double univers; sans et inclus les supports de France Télévisions Publicité (Fr2, Fr3, Fr5 hertzien) et les écrans de TF1 Cristal.
(*Hors Affichage et Internet, non inclus dans ces résultats à la date de publication de ce baromètre). Ecrans publicitaires classiques. Radio et TV : hors sponsoring, auto-promotion et partenariat. Presse : hors petites annonces.

Source : Yacast

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>