Bilan publicitaire Yacast, année 2008, média par média

Le bilan publicitaire de l’année 2008 se précise avec les investissements médias de la télévision, de la radio, de la presse et du cinéma. Faisons le point sur les évolutions positives et négatives de ces quatre médias concernant leurs investissements publicitaires, leur volume de diffusion et leur chiffre d’affaire respectif.

La télévision, une valeur sûre..

-Toutes Télévisions* :

Avec une évolution positive enregistrée chaque trimestre, les investissements publicitaires (hors France Télévisions et hors TF1 Cristal) des annonceurs ont totalisé 5 949 M€ en 2008, soit une évolution de +4,4% correspondant à plus de 251 M€ brut gagnés.
En volume (inclus France Télévisions et TF1 Cristal), la progression est de +8% soit plus de 4 millions de spots diffusés tandis que la durée publicitaire (inclus France Télévisions et TF1 Cristal) progresse quant à elle de +7%.

- Télévisions hertziennes : vilain petit canard de la télévision ?

Les chaînes hertziennes (hors France Télévisions et hors TF1 Cristal) affichent une variation négative de -2% pour un C.A. 2008 de 4 371 M€ ce qui correspond à une perte de -93 M€. En volume (inclus France Télévisions et TF1 Cristal), la tendance est identique avec un recul de -4%, soit 529 608 spots diffusés, ainsi qu’en durée publicitaire (inclus France Télévisions et TF1 Cristal) avec un recul de -8%.

- Télévisions TNT, câble et satellite : tout va bien merci !

Les chaînes diffusées via le câble, le satellite et la TNT continuent à doper le média TV en affichant des résultats très positifs. Avec une évolution en valeur de +28%, le C.A. 2008 fait un bond à 1 578 M€. Progression importante de +10% en volume, soit plus de 3,9 millions de spots diffusés constitutifs d’une durée publicitaire en hausse de +9%.

=> La TNT, les chaînes cablées et le satellite enregistrent une progression importante. Un résultat qui contraste avec les résultats négatifs de la télévision hertzienne. Nous sommes donc en droit de nous demander si les chaînes hertziennes ont un avenir dans le paysage télévisuel français ?

La radio

- Toutes Radios :

La Radio affiche une progression de +4,9% de ses recettes publicitaires avec un C.A. de 3 009 M€ réalisé en 2008, soit un différentiel positif de plus de 146 M€ brut. Ce résultat est à nuancer toutefois avec un volume de message s’affichant en baisse de -1 % (environ 1 million de spots diffusés) et une durée publicitaire également en baisse de -1%.

- Stations Généralistes :

Les stations généralistes bouclent l’année avec un bilan 2008 positif en valeur à 1 158 M€, soit une évolution de +7%. La variation positive du C.A. brut est à mettre en perspective avec un fort recul en volume de -6% et 339 407 spots diffusés, et un net décrochage en durée, en recul de -6%.

- Stations FM :

Côté stations FM le bilan est également mitigé avec une progression en valeur de +4%, soit un C.A. 2008 de 1 851 M€. Cette progression en valeur s’inscrit dans un contexte de faible hausse en volume avec +1%, soit 782 139 spots diffusés, ainsi qu’en durée avec +1%.

=> Conclusion mitigée pour le média radio avec certains résultats en progression et d’autres en régression.

Presse

- Toute la presse :

Résultats contrastés également pour la presse avec un volume d’investissements des annonceurs à +6,1% soit 4 667 M€ et un différentiel positif d’environ 270 M€ brut.

- Presse Quotidienne : L’essor des journeaux gratuits

La Presse quotidienne (inclus PQR66), tirée par l’activité enregistrée par les Gratuits et la PQR66, enregistre une forte progression en valeur de +19% pour un C.A. 2008 de 1 851 M€, mais reste faible en volume avec +1%.

- Presse Magazine :

La presse magazine recule quant à elle de -1% en valeur avec un C.A. 2008 de 2 816 M€, et décroche de -4% en volume.

=> Résultats mitigés aussi pour la presse mais force est de constater que les journeaux gratuits prennent une place de plus en plus importante dans les lectures des français.

Quel avenir pour le cinéma ?

Le Cinéma termine l’année 2008 avec un C.A. total à 196,2 M€, en recul de -11,9%.

=> De nombreuses raisons peuvent venir appuyer cette perte enregistrée par le cinéma pendant l’année 2008 : Coût de plus en plus élevé des places, téléchargement légal sur internet et bien sûr téléchargement illégal !

Focus tous médias (inclus Affichage et Internet)

A la date de publication, les résultats tous médias ne sont connus que sur le cumul de 11 mois (de janvier à novembre 2008). Sur cette période, le total C.A. 6 médias (hors France Télévisions et hors TF1 Cristal) est estimé à 18 milliards d’euros brut H.T.
La Télévision (hors France Télévisions et hors TF1 Cristal) s’octroie la première place du podium avec 30% de PDM, suivie par la Presse à 23% puis l’Internet qui totalise 19% PDM.
La Radio, l’Affichage et le Cinéma suivent avec respectivement une PDM de 15%, 12% et 1%.

=> N’oublions pas internet qui, avec ses 19% de part de marché se hisse à une belle troisième place.

Les investissements publicitaires quadrimedia 2008

Ces données Yacast sont consultables sur Marketing-Professionnel.fr

* Note méthodologique :
En raison des nouvelles conditions générales de vente appliquées en 2008 par France Télévisions Publicité (supports France 2, France 3, France 5 hertzien), TF1 Publicité (écrans TF1 Cristal), et des tarifs établis sur une base de référence non comparable à celle retenue pour les autres supports de télévision du marché, le présent baromètre traitera séparément la valorisation financière des supports TV.
En conséquence, les totaux exprimés en €uros bruts H.T., les évolutions de chiffres d’affaires sont calculés sur un périmètre supports hors France télévisions (Fr2, Fr3, Fr5 hertzien) et hors écrans TF1 Cristal.
Les autres indicateurs tels que le nombre de messages, la durée publicitaire sont établis sur un double univers; sans et inclus les supports de France Télévisions Publicité (Fr2, Fr3, Fr5 hertzien) et les écrans de TF1 Cristal.

Auteur : Julie Lecoeur



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>