Sites E-commerce : Père Noël généreux en 2010

Selon la Fevad et Médiamétrie//NetRatings, Internet va jouer un rôle clé dans les achats de Noël. Avis de cyber-rush pour ces fêtes de fin d'année 2010

Selon une étude Fevad/Directpanel, 3 internautes sur 4 ont utilisé internet pour faire leurs achats ou trouver des idées de cadeaux de fin d’année. Parmi eux, 2 sur 3 ont acheté sur internet au moins un de leurs cadeaux.

Les femmes (81%), les 15-24 ans (86%), les plus de 50 ans (80%) et les CSP+ (81%) figurent parmi ceux qui ont eu le plus recours au web pour leurs achats de cadeaux.

Si l’ordinateur est de loin le moyen le plus courant de faire ses courses de Noël sur internet, 16% des internautes ont utilisé leur téléphone portable et 6% leur tablette. Ce sont les hommes et les jeunes (15-24 ans) qui ont davantage utilisé ces nouveaux supports pour leurs achats de cadeaux.

Les ventes de Noël sur internet ont atteint 6,2 milliards d’€

Cette forte fréquentation du web, à l’occasion des fêtes de fin d’année, s’est traduite par de bons résultats sur les ventes. Selon l’enquête réalisée par la Fevad, les ventes en ligne de Noël (novembre-décembre) ont augmenté de 24%. Au total, les Français auront donc dépensé 6,2 milliards d’euros sur internet pour Noël, contre 5 milliards l’an dernier. Ces résultats sont légèrement supérieurs aux attentes du marché qui tablait sur une croissance de 22%.

Un fort niveau de satisfaction enregistré malgré les intempéries qui ont marqué la fin d’année

Alors, Noël 2010 : cyber-rush ou pas ?

Alors, Noël 2010 : cyber-rush ou pas ?

Les conditions climatiques qui ont très sérieusement perturbé la circulation sur une bonne partie de la France dans les jours qui ont précédé Noël auraient pu faire craindre une baisse du niveau général de satisfaction du fait de problèmes rencontrés dans la livraison.

Or, selon l’étude, le niveau de satisfaction observé demeure très élevé sur cette période: plus de 9 acheteurs sur 10 (96,4%) sont satisfaits ou très satisfaits de leurs achats de cadeaux en ligne (contre 95,2% en 2009) .

Les mesures prises par les sites et les transporteurs pour informer les clients et limiter les retards d’acheminement, malgré les circonstances exceptionnelles, semblent avoir été bien perçues par les cyber-acheteurs. Conséquence : 99% d’entre eux se déclarent prêts à acheter à nouveau en ligne en 2011.

Plus de cadeaux achetés sur internet, les jouets et la mode toujours plus nombreux dans la cyber-hotte

En moyenne, les acheteurs de cadeaux sur internet déclarent avoir acheté 3,9 cadeaux, en progression par rapport à 2009 (3,3 cadeaux). La part des cadeaux achetés en ligne par rapport aux autres canaux (magasins…) a également progressé cette année : 80% des cyber-acheteurs déclarent avoir acheté une part équivalente (41%) ou plus importante (39%) de leurs cadeaux sur internet.

Les produits culturels restent en tête des produits les plus offerts. Les CD/DVD et les livres occupent ainsi toujours la tête du classement des cadeaux les plus prisés par les internautes avec 28% chacun. Les jeux/jouets enregistrent une forte percée en passant à 26% (vs 20% en 2009), de même que les vêtements/chaussures avec 22% (vs 14% en 2009).

Mais d’autres familles sont également en nette progression et notamment les Bijoux/Accessoires de mode avec 15% (vs 8,5%), les produits informatiques (ordinateur, imprimante, périphériques,…) avec 15% (vs 10%) et les produits Hi-Fi (lecteur mp3, lecteur CD, téléchargement de musique,…) à 13,5% (vs 8%).

A noter également que 7% des acheteurs ont commandé des bons ou cartes cadeaux électroniques pour les offrir. Ce taux grimpe à 14% chez les 25-34 ans.

Des cadeaux achetés d’occasion et des cadeaux remis en vente sur internet

Phénomène de mode ou conséquence de la crise : 14% des cyber-acheteurs interrogés déclarent avoir acheté d’occasion au moins un de leurs cadeaux sur internet.

Certains internautes (12%) ont choisi quant à eux, de remettre en vente leurs cadeaux de Noël. Début janvier, ils étaient 5% à avoir déjà revendu un cadeau et 7% en avaient l’intention. Interrogés sur les motivations de cette revente, 46% des personnes sondées invoquent le fait que le cadeau ne leur plaisait pas, alors que 32% indiquent l’avoir reçu en double. Mais près d’un tiers d’entre eux (32%) déclare revendre leur cadeau pour « gagner un peu d’argent ».

Des cadeaux principalement livrés à domicile ou au bureau, mais des livraisons en points relais qui progressent

Les cyber-acheteurs de cadeaux ont largement privilégié la livraison à domicile ou au bureau (87%). La livraison en points relais, choisie par 36% des cyber-acheteurs, a connu une belle progression par rapport à 2009 (23%), tandis que le retrait en magasin ou en entrepôt ne concerne que 4% des acheteurs.

Enfin, 19% des acheteurs ont utilisé au moins une fois un mode de livraison « express » (en 24 heures ou moins).

Les chiffres-clé de Noël 2010

  • 6,2 milliards d’€ dépensés à Noël 2010 sur le net : +24% vs 2009
  • 4 cadeaux achetés sur internet par les cyber-acheteurs
  • Les produits culturels (CD, DVD, livres) en tête des ventes; les jouets et la mode enregistrent les plus fortes progressions
  • 16% des internautes ont utilisé leur téléphone portable pour leurs achats de cadeaux
  • 14% des cyber-acheteurs ont offert des cadeaux achetés d’occasion en ligne et 12% ont revendus leurs cadeaux sur internet
  • 96,4% des acheteurs sont satisfaits de leurs achats en ligne à Noël
  • 99 % ont l’intention de commander à nouveau sur internet en 2011

A lire : L’Internet croit au Père Noël 2010

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>