Le cinéma : 37,9 millions de spectateurs. Score intouchable ?

Bilan Médiamétrie de la fréquentation du cinéma en 2011

Selon Médiamétrie, l’année 2011 a vu augmenter de 354 000 de plus que l’année précédente le nombre de spectateurs de cinéma en France, pour les porter à 37,9 millions (5,7% de la population), un chiffre jamais atteint ! Ont contribué à ce record l’indéniable qualité des films français de l’année et plusieurs films d’animation qui ont attiré les familles.

Bilan Médiamétrie de la fréquentation du cinéma en 2011

Bilan Médiamétrie de la fréquentation du cinéma en 2011

Cette augmentation concerne à peu près toutes les catégories de la population, avec trois légères dominantes : les habitants de la région parisienne (+3%), les femmes (+2,8%), les 50 ans et plus (+2,4%). Les jeunes de 15 à 19 ans – en légère progression – sont toujours les plus nombreux à aller au cinéma : plus de 9 sur 10 (92,1%) y sont allés au cours des 12 derniers mois.

Les films français en haut de l’affiche !

Très bon cru 2011 pour les films français qui ont connu un grand succès cette année. En plus de drainer un nombre d’entrées record depuis 1984 selon le CNC, ils sont très appréciés ! Quatre d’entre eux figurent d’ailleurs aux premières places du palmarès des films 2011 préférés du public, selon l’Observatoire du Public des Films : n°1 : Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache, n°3 : The Lady de Luc Besson, n°5 : The Artist de Michel Hazanavicius, n°6 : Polisse de Maïwenn. Les 2ème et 4ème positions sont respectivement occupées par le film iranien Une Séparation d’Asghar Farhadi et le film d’animation Rio de Carlos Saldanha.

Les films français ont notamment attiré davantage de femmes dans les salles obscures. Elles apprécient généralement l’école française du 7ème art et représentent 54% de son public. On compte notamment parmi les films ayant le public le plus féminin en 2011 : Toutes nos envies de Philippe Lioret, On ne choisit pas sa famille de Christian Clavier, Et maintenant on va où ? de Nadine Labaki.
C’est encore plus vrai chez les 50 ans et plus, qui en moyenne représentent 34% du public des films en 2011, mais 45% pour les films français. Dans le top 10 des films avec le profil de public le plus senior, 9 sont des films français.

Même les moins cinéphiles vont au cinéma

Autre phénomène digne d’être signalé : l’augmentation sensible du nombre de spectateurs occasionnels, qui se rendent moins d’une fois par mois au cinéma, ils sont 692 000 de plus en un an.
De nombreux films à l’affiche en 2011 ont attiré au cinéma des personnes qui y vont peu d’habitude. O! n observ e en effet que le public de nombreux films du box-office 2011 a un profil occasionnel, notamment composé de 6-14 ans.

On le voit, les films les plus occasionnels sont pour beaucoup des films d’animation :
1/ Cars 2
2/ Hop !
3/ Rien à déclarer
4/ Les Schtroumpfs
5/ Kung Fu Panda

Un spectateur au profil stable

L’augmentation générale des spectateurs de cinéma n’entraîne que peu de variation du profil type des spectateurs, si ce n’est un degré de féminité légèrement accru, avec 52,4% de femmes et 47,6% d’hommes. Concernant l’âge, une petite poussée des 35-49 ans et en matière de statut, on observe une montée des CSP+ (+3,5%). Par ailleurs, la région parisienne progresse légèrement : 20,9% (contre 20,4% en 2010).

Enfin, en ce qui concerne la fréquentation, les occasionnels se taillent une place de choix : ils représentent 66,2% – soit deux spectateurs sur trois – ce qui signifie que le cinéma attire de nouveaux adeptes.

Émergence des films en 3D

Autre phénomène marquant de l’année 2011, l’accroissement de la production en 3D avec 43 films, soit presque le double de l’année précédente (23 en 2010 et 16 en 2009).

Les films préférés des spectateurs 3D :
1/ Rio
2/ Harry Potter et les reliques de la mort
3/ Un Monstre à Paris
4/ Hugo Cabret
5/ Le Chat Potté

Les jeunes filles raffolent de cinéma

Les plus inconditionnelles de cinéma se trouvent être les jeunes filles entre 15 et 19 ans : 93,1% d’entre elles sont spectatrices du 7ème art. Si l’on englobe les 20-24 ans, pour poser un regard plus large sur les jeunes filles de 15-24 ans, on découvre que les films les plus en affinité avec elles sont assez spécifiques des motivations et des inquiétudes de cet âge-là, comme en témoignent les titres : Love & Autres Drogues, Last Night, Sexe entre amis, Sex Friends, Happy New Year.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>