Bilan des investissements publicitaires sur Internet en 2009

Les investissements publicitaires sur Internet en 2009

Investissements publicitaires display en 2009

L’Interactive Advertising Bureau France et le Syndicat des Régies Internet ont présenté conjointement les résultats de l’étude des investissements publicitaires bruts sur Internet menée par Kantar Media, sur l’ensemble de l’année 2009.

Internet résiste à la crise avec des investissements publicitaires online bruts en hausse de 8,2 % en 2009 (display uniquement, sur la base des 34 régies déclarantes). Malgré une forte rupture sur la croissance globale du marché, Internet reste un média dynamique comparativement aux autres médias. Sur de nombreux secteurs, Internet évolue plus favorablement que le marché, notamment ceux des télécommunications et des services, mais aussi celui de l’alimentation qui connaît une très forte progression.

Ces résultats inscrivent définitivement Internet comme un média au cœur des campagnes plurimédia avec un volume de 3,9 milliards d’euros investis en 2009.
Malgré les répercussions de la crise, Internet maintient une forte attractivité avec 98% des 100 premiers annonceurs plurimédia qui ont communiqué sur Internet en 2009.

Jérôme de Labriffe, Président de l’IAB France, commente « Si le digital est aujourd’hui au carrefour de son évolution, la fidélité de ses annonceurs, qui a été démontrée en 2009, assure les fondements et la pérennité de son développement ».

Le média Internet au cœur des stratégies de communication

En 2009, dans un contexte de croissance ralentie, le marché plurimédia connaît une faible progression avec une mince croissance de 1.4 %. Internet se dégage de ce panorama et connaît une année favorable avec une augmentation de 8,2 %* (vs 2008) et notamment avec un 4ème trimestre favorable avec + 9.5 % (vs 4ème semestre 2008). Le montant des investissements publicitaires online bruts sur Internet s’élève ainsi à 3.9 milliards d’euros en 2009*.

Il est à noter que le display est de plus en plus intégré aux stratégies plurimédia, notamment dans une logique de couplage avec d’autres médias. Le marché voit ainsi émerger un nouveau couple tendance TV + Internet.

Des annonceurs fidèles… renforçant leur part consacrée à Internet

Les annonceurs fidèles au média depuis plus de 5 ans consacrent à Internet une part toujours plus importante de leur budget de communication. Ils représentent en 2009, les ¾ des investissements du média.
Preuve d’un test concluant, malgré une baisse de 0,5% du nombre d’annonceurs actifs sur Internet sur l’ensemble de l’année 2009, Internet reste moins impacté que les autres médias.

Des secteurs en nette progression

Avec les télécoms et les services, toujours en tête des investissements avec respectivement 438.2 millions d’euros (+3.3 %) et 397.9 millions d’euros (+ 16%), le média Internet évolue plus favorablement que l’ensemble du marché plurimédia sur certains secteurs comme :

  • la culture et les loisirs, secteur qui croît de 19 % (vs 2008)
  • l’alimentation, qui connaît la plus forte progression avec + 89,6 % (vs 2008)

A noter que les investissements publicitaires online de la grande consommation augmentent plus rapidement que les autres médias, avec notamment une hausse de 32.4% en 2009.

Par ailleurs, les marques de luxe, notamment les marques de haute couture et de joaillerie, misent de plus en plus sur Internet. Entre 2004 et 2009, les investissements publicitaires bruts online sont passés de 1 à 34,2 millions d’euros et progressent de 6.4 % en 2009 (vs 2008).

En somme, « le média Internet a su résister malgré la crise, et ce, notamment grâce à un travail toujours plus concerté entre les annonceurs, leurs agences et les régies. Les secteurs en développement comme la grande consommation, l’automobile ou le luxe prouvent une fois encore qu’Internet est un média qui répond à des problématiques très variées: perception de la marque, intention d’achats et performance. C’est aussi un signe fort qui confirme qu’Internet dispose d’un fort potentiel de croissance car il est aujourd’hui encore un média sous investi par rapport aux usages constatés » analyse Brigitte Cantaloube, Vice-présidente Secrétaire générale du SRI.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *