Bilan des investissements publicitaires sur Internet, 1er semestre 2010

Bilan des investissements publicitaires sur Internet, 1er semestre 2010
Bilan des investissements publicitaires sur Internet, 1er semestre 2010

Bilan des investissements publicitaires sur Internet, 1er semestre 2010

Selon l’Interactive Advertising Bureau France et le Syndicat des Régies Internet (étude réalisée par Kantar Media), après une période économique difficile, la tendance est à nouveau  positive pour l’ensemble du marché de la publicité. Avec 12,2% de parts de marché pour ce 1er semestre pour un volume de plus de 1,55 milliard d’euros brut investi [1], Internet profite de cette croissance globale. Une évolution favorable due à la fois à la hausse du nombre de nouveaux annonceurs, à une présence plus soutenue de secteurs comme celui de la grande consommation.

Les résultats de cette étude confortent Internet dans son rôle majeur au cœur des campagnes plurimedia. Ainsi, plus de 60% des annonceurs sur le Web ont une stratégie plurimedia. Internet a également bénéficié en juin d’opportunités telles que l’ouverture à la concurrence des
paris en ligne.

« Ce premier semestre 2010 est annonciateur d’une certaine embellie pour le marché de la publicité. Ce début de reprise témoigne du dynamisme du Web qui a su séduire de nombreux nouveaux annonceurs dont certains appartiennent à des secteurs jusqu’ici frileux sur le media. La publicité online peut également compter sur une tendance durable : la constance de ses « fidèles » qui lui accordent une part toujours plus importante dans leur mix media. Je me réjouis de ces signes d’entrée en maturité de l’e-pub, d’autant que la majorité des investissements publicitaires online est insufflée dans des campagnes plurimedia et résultent donc d’une véritable stratégie globale » analyse Jérôme de Labriffe, Président de l’IAB France.

Pour Brigitte Cantaloube, vice-présidente du SRI : « La maturité du média Internet continue de s’affirmer au travers non seulement d’une nouvelle évaluation des investissements en brut plus réaliste mais aussi des stratégies des annonceurs qui démontrent leur confiance dans le média. En témoignent les annonceurs de la grande consommation qui se placent dans le top 3 des secteurs. Les stratégies pluri-média quant à elles sont toujours plus abouties, notamment le mix TV/web largement plébiscité par les marques. »

Hors Internet, le plurimedia est en hausse en ce 1er semestre 2010 avec une croissance de 12,4%.

Le Web profite également de cette croissance avec un montant des investissements publicitaires bruts s’élevant à 1,55 milliards d’euros.

Publicité online : des annonceurs plus nombreux

Le début de l’année 2010 annonce un développement du portefeuille d’annonceurs. Ils ont été, en effet, 3455 [2] à investir dans l’achat d’espace publicitaire sur le Web.

Ainsi, l’e-publicité a su profiter au mieux de l’effet de reprise du marché de la publicité avec une progression du nombre d’annonceurs : le media a non seulement rattrapé la baisse subie au premier semestre 2009 (-1,7% d’annonceurs) mais est surtout en nette progression au regard du 1er semestre 2008, qui fut pourtant une très bonne année (3276).

On observe également que plus d’un annonceur sur deux entre sur le media ce semestre.

Des annonceurs fidèles qui renforcent leur part consacrée à Internet

Bien que le nombre de nouveaux annonceurs soit très positif, il convient d’observer le poids des « fidèles » au média puisqu’ils génèrent à eux seuls 89% des recettes publicitaires brutes online.

Ainsi, ces annonceurs ont consacré en moyenne 16% de parts de marché au Web, et sont donc sur-investisseurs au regard du poids Internet moyen (12,2%).

Secteurs investisseurs : la grande consommation dans le « Top 3″

Les trois premiers secteurs à investir sur le média sont :

  • La culture/loisirs : 167,8 millions d’euros
  • La banque/assurance : 167,4 millions d’euros

La troisième position est disputée par l’automobile, avec 158,6 millions d’euro investis sur le display, et par le secteur de la grande consommation. Si l’on cumule, en effet, l’alimentation, la boisson, l’hygiène/beauté (circuit food) et l’entretien, la grande consommation (164,4 millions d’euros) entre pour la première fois dans le « top sectoriel » juste devant la banque/assurance.

Fait marquant : Renault, 1er annonceur sur le web est également leader sur le plurimedia.

Internet, partie prenante des stratégies plurimedia

Internet s’intègre définitivement dans les stratégies medias des annonceurs. Plus de 60% des annonceurs présents sur le web ont une stratégie plurimedia et représente ainsi 93% des investissements du media.

En outre, on observe une hausse du mix TV et Web (57%).

Cette attractivité toujours plus forte du media démontre une nouvelle fois le dynamisme et le fort potentiel de croissance qu’il représente.

Croissance et effet de saisonnalité

Internet, 2ème media privilégié pour les sites de jeux en ligne : pour les 18 opérateurs de jeux en ligne ayant obtenu une licence par l’A.R.J.E.L, Internet a été le 2ème media privilégié pour le lancement de leur plateforme en ligne : 50 millions d’euros bruts ont été investis sur le plurimedia pour le seul mois de juin, dont 34% sur Internet.

Sur les 16,7 millions d’euros bruts que les acteurs des paris en ligne ont alloués à la publicité online en juin, on observe une présence forte de la Française Des Jeux (44,2% de parts de voix) et de BetClic (22,5%).

Effets de saisonnalité : malgré un changement de méthodologie, les investissements bruts online suivent les mêmes tendances que les premiers semestres 2008 et 2009, avec une reprise observée à partir du mois de mars. La légère reprise ressentie sur le second semestre 2009 peut donc laisser présager des résultats tout aussi encourageants pour la fin de l’année 2010.

[1]Display-Hors search. Sur la base de 40 régies déclarantes à univers constant
[2]Display – Hors search

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    holy RAZAFINDRAIBE

    16 septembre 2010 at 8:32

    un très bon article qui d’ailleurs va beaucoup m’aider pour la préparation de ma mémoire sur la publicité et la communication

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>