Audience du cinéma : vers les étoiles

Selon l'étude 75 000 Cinéma de Médiamétrie : record battu avec plus de 39 millions de spectateurs en salles

Le premier semestre 2012 vient confirmer la bonne forme du 7ème art. Ce succès s’appuie sur une offre de films riche, une météo… variable, la consécration de la France et de ses acteurs à l’international et une diffusion toujours plus élargie de la 3D. Autant d’atouts qui poussent la fréquentation des salles et permettent d’attirer et de fidéliser les spectateurs.

Les habitués, les hommes et les séniors aux premiers rangs de l’audience

Selon l'étude 75 000 Cinéma de Médiamétrie : record battu avec plus de 39 millions de spectateurs en salles

Selon l'étude 75 000 Cinéma de Médiamétrie : record battu avec plus de 39 millions de spectateurs en salles

L’analyse de la fréquentation du début de l’année 2012 montre les bonnes performances du grand écran. Plus de 2 Français sur 3 (67,6%) ont fréquenté les salles obscures lors de cette première moitié de l’année. Un nouveau record : plus de 39 millions de personnes sont allées au cinéma au cours des 12 derniers mois, soit 1,35 millions de spectateurs de plus qu’en 2011.

Si l’année 2011 était marquée par une part de plus en plus forte des spectateurs occasionnels, ce début d’année semble annoncer une fréquentation cinématographique essentiellement portée par les spectateurs habitués. Ils enregistrent une progression de 7,7%, notamment tirée par les assidus (+20%). On constate donc également une intensification de la fréquence de venue au cinéma.

Les comédies ont rencontré un franc succès chez ces spectateurs habitués, avec des films comme « Moonrise Kingdom », « 2 days in New-York » ou encore « Radiostars » dont le public était composé de près de 90% d’habitués. Les 3 films dont le public est le plus composé d’habitués sont également ceux qui ont le plus été vus en version originale plutôt qu’en version française.

Un public plus masculin et sénior

Cette tendance à la masculinisation de l’audience est notamment liée à la sortie de nombreux films d’action comme « Prometheus », « John Carter », « Battleship » qui ont un public composé au 2/3 d’hommes.

Si le public est plus masculin, il est aussi plus sénior : les 60 ans et plus ont enregistré une des plus fortes progressions du semestre (+12%). Ils se sont enthousiasmés principalement pour des comédies françaises comme « Et si on vivait tous ensemble ? » dont ils représentent 50% du public. Ou encore « Nos plus belles vacances » pour lequel la part de séniors est de près de 40%.

Notons aussi la forte  progression des catégories socioprofessionnelles inférieures dont la fréquentation augmente de 6%. Ainsi, ils constituaient près de 2/5ème du public de « l’amour dure 3 ans », d’« Underworld 4, une nouvelle ère » et de « 21 Jump Street » contre 1/4 en moyenne.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>