Le courrier publicitaire est bien vivant !

Etude Kantar Media : le courrier publicitaire est perçu comme un media à part entière et nombreuses sont ses fonctions qui séduisent les consommateurs.

« Sur quel média préférez-vous la publicité » ?

Etude Kantar Media : le courrier publicitaire est perçu comme un media à part entière et nombreuses sont ses fonctions qui séduisent les consommateurs.

Le courrier publicitaire : perçu comme un media à part entière

Selon Médiapost, qui s’appuie sur la publication, il y a quelques jours, de l’étude de référence SIMM-TGI 2010 proposée par Kantar Media, 36,5% des Français répondent : « le courrier publicitaire », loin devant la télévision avec 22,6%.

Arrivent ensuite Internet avec 18,4% et la presse magazine avec 18%. L’écart entre le courrier et le second media est encore plus important sur des populations telles que les femmes (38,9% pour le courrier vs 22,1% pour la télévision), les individus de 35-49 ans (40,6% vs 22%) ou les foyers avec enfants (39,5% vs 23%). Même sur les cadres et professions intellectuelles supérieures, population réputée très sélective et particulièrement technophile, le courrier arrive encore en tête à 24,9% devant la presse magazine (21,6%) suivie à égalité par Internet et la télévision (21,1%).

Les cibles les plus recherchées sont aussi les plus intéressées par le média postal

Outre les critères socio-démographiques, l’engouement pour le courrier publicitaire est clairement prononcé sur des populations très recherchées par les annonceurs : c’est le cas des gros consommateurs de produits alimentaires (34% vs 20% pour la télévision), les innovateurs en équipement de loisirs (31,7% vs 28,2% pour Internet), les individus ayant l’intention d’acheter une automobile au cours des deux prochaines années (36,2% vs 23,5% en télévision), les mobinautes (30,8% vs 29,1% pour Internet).

Car au-delà du constat qui replace clairement le courrier publicitaire dans une logique d’agrément et d’utilité, ce sont plusieurs fonctions majeures qui construisent cette préférence pour le media : ainsi à titre d’illustration, auprès des femmes, le courrier publicitaire est préféré aux autres media pour « permettre de découvrir des produits, services ou marques que vous ne connaissiez pas » (52,6%), « susciter l’envie d’acheter un produit, un service ou une marque » (38,4%), « procurer une information au bon moment » (48,7%), « permettre de mieux connaître les marques » (33,2%).

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    laubignat

    22 octobre 2010 at 19:04

    Qui donc est Médiapost ? Une entreprise qui vit du courrier publicitaire… Dès lors ces statistiques flatteuses peuvent-elles être interprétées autrement ? Par exemple, et si cette préférence affirmée était simplement dû au fait que le courrier publicitaire est un média non intrusif, au sens où je peux décider librement de le lire ou non et quand je le décide. On comprend bien en revanche que le « consommateur » n’ait pas spécialement envie de voir la publicité interrompre ses programmes tv ou son écran d’ordinateur.
    Alors préférence ou moindre mal ?…

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>