Recherche d’emploi et réseaux sociaux : c’est pas gagné !

Usages, perceptions et postures des candidats en France : l’agence Précontact dévoile les résultats d’une étude ethnographique, quantitative et qualitative nationale réalisée avec l’institut OpinionWay ayant pour thème : « la recherche d’emploi en 2010, à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux ».

Internet est une jungle pour trouver un emploi

« C’est la jungle pour trouver un emploi » : l’étude confirme les propos d’une des participantes de l’émission « Paroles de Français » diffusée sur TF1 jeudi soir dernier et regardée par 8,3 millions de téléspectateurs (source : Médiamétrie) dans laquelle l’emploi était au cœur des débats avec Nicolas Sarkozy.

Si les sites emplois sont en effet le moyen le plus utilisé aujourd’hui (91%), ils semblent par ailleurs susciter autant de frustrations que de satisfactions : 39% des candidats les considèrent comme étant le moyen le plus efficace pour trouver un emploi.

Utilisation des réseaux sociaux pour trouver un emploi : le bon plan ?

Utilisation des réseaux sociaux pour trouver un emploi : le bon plan ?

Les candidats sont en attente de repères dans un marché de l’emploi atomisé où la peur de passer à côté de l’opportunité reste importante.

Consulter des offres d’emploi : une activité hebdomadaire

En recherche active ou en poste, 59% des personnes interrogées consultent au moins une fois par semaine des offres d’emploi sur Internet (40% dans la presse), confirmation que l’emploi est bien une préoccupation nationale.

La recherche d’emploi s’est complexifiée

En contradiction avec l’apparente facilité induite par le développement des services Internet, la recherche d’emploi exige de la technicité de la part du candidat : plus de 80% d’entre eux considèrent que chercher un emploi est une démarche qui demande du professionnalisme et de l’expérience ; une démarche perçue comme exigeante et parfois éprouvante.

Les réseaux sociaux : une opportunité pour les recruteurs, moins pour les candidats

Si près d’un cadre sur deux déclare utiliser un réseau social, plus de 2/3 des personnes interrogées n’a pas encore expérimenté les réseaux sociaux professionnels (67%) comme Viadeo ou LinkedIn, ou personnels (77%) comme Facebook pour entrer en contact avec un employeur potentiel. En outre, ils ne sont que respectivement 13% et 10% à utiliser les réseaux sociaux de manière régulière pour dénicher une opportunité, c’est-à-dire au moins une fois par semaine. Et ils ne sont que 3% à les considérer comme l’outil le plus efficace pour trouver aujourd’hui un emploi.

Le web 2.0 est une révolution en cours dans le recrutement mais, contrairement aux idées reçues, les réseaux sociaux ne semblent pas avoir encore trouvé une place clairement identifiée chez les candidats.

A lire aussi sur Marketing-Professionnel.fr concernant l’emploi


avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


3 commentaires

  1. avatar

    Alexis Perrier

    17 février 2011 at 18:31

    Il serait intéressant d’en savoir plus sur la frustration qu’on les français face aux sites d’emploi.
    C’est un domaine où de nombreuses innovations et améliorations sont possibles.
    Les sites d’emplois que sont Indeed et SimplyHired, plus populaires outre atlantique qu’en Europe, en sont des bons exemples.

  2. avatar

    Magnifination

    6 mars 2012 at 4:10

    Nous avons encore du mal a nous adapter en France au tout internet et restons profondemment attachés à la tradition…

    Et, pendant que nous en sommes au stade de l’amélioration, les autres pays nous prouvent qu’ils ont integré internet dans leurs moeurs depuis longtemps. Dans tous les pays de la Commonwealth et autres pays anglo-saxons, tout se passe sur internet et à tout age. Des sites emplois qui ont de la puissance et dont se servent même les entreprises pour recruter en postant des annonces. C’est certainement assez frustrant par rapport au nombre de concurrents mais on y gagne a postuler en masse… Le contact en moins. Mais l’humain étant primordial, le relais en agence semble essentiel.

  3. avatar

    Blaire

    13 juillet 2012 at 11:15

    Si les français sont aussi frileux et peuvent parfois passer à côté de certaines opportunités, c’est certainement parce les demandeurs d’emploi ne sont pas suffisamment bien informés et se retrouvent facilement perdus entre les sites d’emploi en ligne, les réseaux sociaux (savoir gérer sa présence) et les méthodes traditionnelles (presse, agences pour l’emploi) etc.. et oui trouver du travail est un emploi à plein temps aujourd’hui !! Malheureusement on n’insiste guère sur la gestion de ces différentes méthodes.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *