Sites de marques : les internautes attendent des contenus

Près de la moitié  visitent les sites de marques au moins une fois par semaine. Si ceux-ci, dans une large mesure, se déclarent satisfaits de leur expérience, ils ne montrent pas pour autant d'enthousiasme débordant. Alors quels contenus attendent les internautes ? Quels sont leurs besoins  ?

Les sites de marques font désormais partie du paysage des internautes français. Près de la moitié (44%) les visitent au moins une fois par semaine. Si ceux-ci, dans une large mesure, se déclarent satisfaits de leur expérience, ils ne montrent pas pour autant d’enthousiasme débordant. Seulement 10% se déclarent « très satisfaits ». Alors quels contenus attendent les internautes ? Quels sont leurs besoins ? Quelle est la part des Français fréquentant les sites de marques ?

Réponse avec une étude AdC (l’Agence de Contenu). Fort logiquement, les internautes sont en attente… de contenus.

Les sites de marques : affluence et fiabilité

Premier enseignement : les sites de marques connaissent aujourd’hui une forte fréquentation. 98% des personnes interrogées consultent ces sites et 44% s’y rendent régulièrement (au moins une fois par semaine), toutes tranches d’âges confondues.

De fait, les internautes ont « confiance en la fiabilité des informations fournies sur un site de marque » (71%). Les visiteurs de ces sites sont même une grande majorité (77%) à déclarer que les sites de marques peuvent être « une source d’informations sérieuse sur un secteur donné ». Cette confiance est partagée par tous les internautes, sans différence notable selon l’âge ou le sexe.

Des visiteurs satisfaits, mais sans passion

Près de la moitié  visitent les sites de marques au moins une fois par semaine. Si ceux-ci, dans une large mesure, se déclarent satisfaits de leur expérience, ils ne montrent pas pour autant d'enthousiasme débordant. Alors quels contenus attendent les internautes ? Quels sont leurs besoins  ?

Sites de marques : une large fréquentation

Le sentiment général à l’égard de ces sites est positif : les consommateurs se déclarent satisfaits à 95%.

Mais cette déclaration se fait sans enthousiasme et ils ne sont que 10% à s’estimer « très satisfaits ». Le manque d’interactivité est leur plus grande source d’insatisfaction, puisque 31% se déclarent mécontents de cet aspect des sites de marques.

Pour l’instant, pas de coup de cœur donc, mais une fréquentation régulière de ces sites dont la principale fonction aujourd’hui est de procurer des informations pratiques. Interrogés sur les éléments qu’un site Internet de marque doit proposer en priorité, les internautes montrent une belle unanimité et évoquent, sans surprise, les informations sur les produits (83%) et sur les prix (82%). Viennent ensuite la « possibilité d’acheter en ligne » (70%), « les conseils pratiques » (65%) ou encore « les informations sur les points de vente » (57%). Ces renseignements font en effet partie du contrat de base d’un site de marque et tout internaute s’attend à y trouver ces informations.

Les informations de fond augmenteraient la fréquentation

Pourtant, s’ils ne sont pas cités dans les attentes prioritaires, les éléments de contenu (les informations sur le secteur d’activité de la marque, la vie de l’entreprise ou encore des grands thèmes de société) sont néanmoins évoqués par un quart des internautes. Ils représentent donc de véritables facteurs de différenciation pour les sites qui les proposent et permettraient de fidéliser l’audience. En effet, 69% affirment que « si un site de marque proposait des informations de fond (à la manière d’un magazine) et pas seulement des contenus commerciaux ou publicitaires, je le consulterais plus souvent ».

L’internaute recherche des enquêtes et articles fouillés

Les dossiers thématiques, enquêtes, articles de fond font (les petites marionnettes) partie des types de contenus les plus attendus et sont cités par un tiers des internautes. Notons que le désir de contenu, et surtout de dossiers thématiques, est particulièrement fort chez les plus âgés : l’intérêt pour ces dossiers est cité par 40% des 45-64 ans, contre seulement 21% des 16-24 ans. L’expertise, indépendante qui plus est, est extrêmement valorisée et 81% des personnes interrogées aimeraient que des experts indépendants, non associés à la marque (scientifiques, sociologues, etc.) prennent la parole sur les sites de marques.

Alors comment gérer l’éventuelle confusion des genres ?

Méthodologie

Enquête réalisée par Ipsos du 4 au 8 mars 2011 auprès de 1000 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, et région).

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    15 avril 2011 at 10:34

    Je vous invite à approfondir le concept de « brand journalism » avec la lecture de ce doc : http://www.newsstrategies.com/prague/awareness.pdf

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>