34% des foyers français détiennent un crédit à la consommation

Plusieurs profils sont particulièrement surreprésentés parmi les foyers détenteurs de crédits consommation à distance...

Selon la segmentation PersonicX® d’Acxiom, plusieurs profils sont particulièrement surreprésentés parmi les foyers détenteurs de crédits consommation à distance

Plusieurs profils sont particulièrement surreprésentés parmi les foyers détenteurs de crédits consommation à distance...

Plusieurs profils sont particulièrement surreprésentés parmi les foyers détenteurs de crédits consommation à distance...

Les « Eco singles » (4,6%)

Adultes seuls, de CSP modestes, ils s’inscrivent dans une dynamique de construction du foyer. Ils investissent particulièrement leur logement, l’objectif étant de se créer un nid. L’hygiène domestique et corporelle est un point d’attention important. Plein d’élan et en phase de séduction, ils se sentent bloqués par leur pouvoir économique. Susceptibles, en conflit avec la société, ils peuvent avoir des comportements un peu « réactionnaires », et cherchent une plus forte reconnaissance.

Les « Family Blues » (4,3%)

Foyers marqués par un accident de parcours, en régression. Deux sous profils ressortent : d’une part des foyers monoparentaux avec plusieurs enfants, plutôt des mères ; d’autre part des foyers avec un seul revenu, faute de travail pour le conjoint. Ils vivent dans la tension permanente par rapport à l’argent et au temps et se placent en gestionnaires rigoureux d’un budget dont l’équilibre reste précaire et qui implique des arbitrages draconiens. L’adulte se « sacrifie économiquement » pour les enfants, en surconsommant des produits de loisirs et de plaisir.

Les « Papy & Mamy nostalgie » (3,3%)

Majoritairement veufs ou veuves, ils ont perdu en pouvoir économique avec la disparition du conjoint. Ils disposent d’une situation matérielle confortable, mais sans superflu, ni extra. Ils ont un statut économique et socioculturel qui fait leur fierté, qu’ils défendent et entretiennent à force d’activités, de sorties, presque par devoir ne serait-ce qu’envers eux-mêmes. Ils sont très soucieux de transmettre leurs acquis en héritage.

Qui sont les 7% de foyers détenteurs d’un crédit consommation à distance?

Célibataires pour 43,6% d’entre eux (contre 35,3% pour l’ensemble des foyers français titulaires d’un crédit consommation), ces foyers sont composés de femmes seules dans 21,7% des cas (vs. 16,3%*). Appartenant à la classe moyenne, ils sont 33,5% à gagner moins de 1 500 euros net par mois (vs. 28%*). Les tranches d’âges les plus représentées sont les 18-24 ans (3,6% vs. 2%*) et les 65 ans et plus (24,7% vs. 22,7%*).

Malgré l’accès à de nouvelles capacités financières, ils sont près d’un tiers à recourir régulièrement à leur découvert bancaire autorisé (30% exactement, contre 23,6%*), et 20,7% d’entre eux souhaiteraient pouvoir regrouper leurs crédits (vs. 12,7%).

Les foyers ayant souscrit à des crédits consommation à distance apparaissent comme des adeptes de la vente à distance au sens large : 45,3% déclarent en effet effectuer au moins 6 achats à distance sur une année (vs. 34,2%*).

Le profil plutôt féminin se retrouve dans les habitudes d’achat : 75,1% des foyers concernés commandent des vêtements par correspondance (vs. 63.4%*), 39,1% du linge de maison (vs. 28.1%*) et 38,7 % des produits de beauté (vs. 30,7%*).

* Ce chiffre représente la part globale de l’ensemble des foyers français déclarant être détenteurs d’un crédit consommation.

Méthodologie

Les données sont issues de la Grande Enquête sur la Consommation des foyers français effectuée en novembre 2010. Cette enquête porte sur 345 244 foyers français et les échantillons obtenus ont été redressés afin d’être représentatifs de ces derniers.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>