Les français et la vente à distance

achats-en-ligne-e-commerce-vente-a-distance-300x225
Les français et la vente à distance

Les français aiment la vente à distance

Cette étude sur les Français et la vente à distance réalisée tous les deux ans, et menée par le CREDOC pour La Fevad, La Poste, MOVE et Reed Exposition, permet de sonder le profil des Français qui achètent à distance et d’analyser leurs habitudes de consommation.

Internet : canal de commande privilégié mais le m-commerce se développe

Les Français sont toujours aussi nombreux à acheter à distance. Selon le CREDOC, 71% des Français ont acheté à distance au cours des 12 derniers mois, soit 34,6 millions de personnes. Dans ce contexte, Internet s’affirme comme le canal de commande privilégié. En deux ans, le nombre de personnes ayant commandé sur internet au cours des 12 derniers mois est passé de 51% à 58%, soit 3,7 millions de Français en plus. La progression de l’achat en ligne est particulièrement spectaculaire chez les 55-64 ans. Ils sont désormais 50% à acheter en ligne contre 33% en 2008.

E-commerce : 43% d’exclusifs Internet !

L’étude révèle aussi que le nombre de Français qui n’utilisent que le seul canal internet pour commander a considérablement augmenté, passant de 28% à 43% en deux ans, preuve que les Français ont de plus en plus confiance dans l’achat en ligne.

L’achat sur l’internet à partir de son téléphone mobile marque aussi des points : 4% des Français déclarent avoir acheté en ligne avec leur téléphone mobile au cours des 12 derniers mois. Deux fois plus qu’il y a deux ans.

Achats à distance : plus fréquents et plus variés

Le nombre de familles de produits achetés à distance est en progression. En moyenne, parmi la liste des 17 familles de produits et services proposés, les acheteurs à distance ont commandé 4,4 familles sur les 12 derniers mois, contre 3,7 familles en 2008. D’ailleurs, la proportion d’acheteurs ayant commandé à distance plus de 7 familles de produits a augmenté de 4 points, passant de 15% à 19%. Interrogés sur les raisons qui les poussent à acheter à distance, 81% des Français estiment que la vente à distance fait gagner du temps et 78% pensent qu’elle facilite la comparaison des offres et des prix.

A noter que l’élargissement de l’offre explique également l’augmentation de la fréquence des achats à distance par rapport à 2008. Ainsi, la proportion d’acheteurs ayant commandé au moins une fois tous les deux mois est passée de 33% à 37%.

Le textile en tête des produits achetés

L’habillement arrive en tête des produits les plus achetés à distance par les Français au cours de 12 derniers mois (43%), suivi des voyages (39%), des livres-CD-DVD (36%), de l’informatique (36%). Viennent ensuite les parfums, produits de soins de beauté (19%), les billets de spectacle (18%), le linge de maison (18%) ou encore les voitures et accessoires automobiles (14%).

Sur tous ces marchés, la part d’internet est dominante. Ainsi, en matière de voyage-tourisme, 97% des acheteurs à distance utilisent internet.

E-commerce : un potentiel de croissance

Si le ralentissement sensible des dépenses de consommation a sans doute eu un impact sur la stabilisation du taux d’acheteurs au cours des douze derniers mois, la sortie de la crise devrait permettre de mesurer à nouveau une croissance de la part des acheteurs à distance dans la population. En effet, 25% des personnes n’ayant jamais acheté à distance se déclarent prêtes à acheter des produits et des services.

Par ailleurs, le développement de nouveaux marchés de produits ou de services devrait également permettre à la vente à distance de poursuivre son développement. D’autant que les Français semblent prêts à acheter des produits ou services plus récemment proposés en vente à distance ou qui pourraient l’être prochainement. Ainsi, les acheteurs à distance se disent prêts à l’avenir, à acheter les produits ou services suivants :
- téléchargements ou de la consommation de musique ou vidéo (44%)
- services d’aide à domicile (29%)
- e-books (23%)
- produits d’assurance, épargne, crédits (19%)
- jeux en réseau (16%)
- médicaments sans ordonnance (9%)
- lunettes de vue, lentilles (7%)

Nouveautés et promotions : le catalogue papier préféré

Par rapport à 2008, les Français sont plus nombreux à souhaiter être informés des nouveautés et des offres promotionnelles. Les consommateurs y voient sans doute un moyen de disposer d’informations leur permettant d’acheter plus malin et des produits plus adaptés à leurs besoins.

Les catalogues et les courriers commerciaux restent le moyen d’information préféré des acheteurs à distance en termes de nouveautés et d’offres promotionnelles (46%). Viennent ensuite les offres par emails (40%) puis les sms ou mms (9%).

Les catalogues restent donc un élément important de promotion. D’ailleurs, s’ils venaient à disparaître, 44% des acheteurs à distance recevant des catalogues risqueraient de modifier leurs comportements : 25% d’entre eux déclarent qu’ils ne continueraient pas à acheter à distance et 19% ne sont pas sûrs qu’ils continueraient.

Si le catalogue papier est apprécié pour recevoir des offres, le téléphone mobile est de plus en plus utilisé. L’usage du téléphone mobile ne se limite plus à l’information sur le suivi de sa commande. De nombreux acheteurs l’utilisent aujourd’hui pour se renseigner sur l’offre : 22% des acheteurs à distance, soit 7,6 millions de personnes, ont déjà consulté un site de e-commerce sur leur téléphone mobile, 17% d’entre eux pour suivre leur commande, et 16% pour connaître l’offre ou se renseigner sur un produit ou service.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>