France Télécom suicidé par les blogueurs

Les réactions des blogueurs et des internautes ont été nombreuses concernant les suicides chez France Télécom. Ils se demandent si les suicides en entreprise sont et resteront des cas isolés ou si il s’agit d’un symptôme précurseur d’un phénomène qui va se généraliser.

Dans un premier temps, j’ai croisé « France Telecom » avec « Suicide ». Les articles contenants « France Telecom » devaient aussi contenir le mot « suicide ». J’ai ainsi obtenu ce graphique, généré grâce à OverBuzz, développé par Overblog (mêmes outils pour les autres graphes).

France Télécom suicidé par les blogueurs

France Télécom suicidé par les blogueurs

Les blogueurs ont été un peu plus rapides à réagir que les internautes sur le sujet ; on observe un léger décalage entre la courbe de publication d’articles et la courbe de visites.

Je me suis ensuite intéressé aux volumes générés par « France Telecom », « suicide » et la combinaison des deux.

Volumes générés par France Telecom et suicide

Volumes générés par France Telecom et suicide

Il y a peu de différence entre les volumes générés par « France Telecom » et la combinaison FT-suicide. Cela signifie que la majorité des articles publiés sur le groupe FT avaient pour sujet les suicides de ces derniers jours. Le groupe FT fait du buzz, et vu le sujet abordé, on peut sans risque le qualifier de bad buzz.

J’ai ensuite regardé l’intérêt et la discussion générés par ces différents mots-clés.

Intérêt et discussion générés par les différents mots-clés

Intérêt et discussion générés par les différents mots-clés

Ce graphique et ces indices ont été générés par OverBuzz, développé par Overblog.

On voit nettement que l’intérêt pour FT (tout article confondu) est très inférieur à l’intérêt porté sur les articles parlants à la fois de FT et du suicide. On notera aussi que ce sujet obtient un très bon score de discussion, les internautes ayant fortement réagi au sujet.

Il va être difficile pour FT d’inverser la vapeur et de susciter de l’intérêt des internautes sur un sujet moins négatif que celui du suicide. FT a laissé couler l’eau sous les ponts, ce n’était certainement pas la solution à adopter.

Chez France Télécom, la gestion de la communication de crise a été inexistante.



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *