Les façons de regarder la télévision changent

Personal video recorder : PVR en bon français dans le texte
De nouvelles façons de consommer la TV

De nouvelles façons de consommer la TV

Selon Médiamétrie, l’année 2009 a mis en avant l’intérêt des téléspectateurs pour les possibilités de regarder leurs programmes préférés dans les meilleures conditions : accéder à des programmes en différé, avec des équipements toujours plus performants et un vaste choix de chaînes. L’attrait pour la télévision se consolide avec 3h25 d’écoute quotidienne.

Oui à la télévision en différé !

Les possibilités de consommer des contenus de télévision en différé et sur différents écrans se perfectionnent et séduisent les téléspectateurs. En France, en 2009, plus d’un individu sur 2 regarde de temps à autre des programmes en décalé, quel que soit le moyen utilisé. De même, plus d’un individu sur 5 consomme occasionnellement de la catch-up TV, pour un programme qu’il a manqué ou souhaite revoir .

L’évolution rapide des équipements et leur adoption par les téléspectateurs encouragent ces pratiques. En France, 5,6 millions de foyers sont équipés d’un PVR leur permettant d’enregistrer des programmes TV en mode numérique et aussi de pratiquer le time-shifting (léger différé). Cela correspond à une augmentation de plus d’un tiers en deux ans.

Le différé sur le poste de télévision – enregistrement et time-shifting – sera intégré début janvier 2011 dans la mesure de référence de la télévision de Médiamétrie Global TV. Les acteurs du marché ont décidé en 2009 cette évolution de la mesure d’audience. Elle est rendue possible grâce à la technologie du watermarking déployée par Médiamétrie dans la mesure d’audience de la télévision depuis fin 2008.

Des téléspectateurs gâtés…

… des images de qualité

Le nombre de foyers français équipés d’un téléviseur continue de progresser : la quasi-totalité (98,5%) en possède au moins un en 2009. Aujourd’hui, les téléspectateurs recherchent un confort de visionnage toujours plus grand : en 2009, plus de la moitié (54,1%) des foyers français sont équipés d’un téléviseur à écran plat et 46,1% d’un téléviseur compatible HD. Ils sont prêts pour profiter au mieux des grands rendez-vous de 2010 et de tous leurs programmes préférés.

… un large choix de modes de réception et de chaînes

La capacité de réception de la TNT continue sa progression, dans la perspective du passage au tout numérique ; elle est aussi stimulée par le renouvellement du parc de téléviseurs qui intègrent obligatoirement un adaptateur. En 2009, plus de 2 foyers sur 3 (67,8%) sont équipés d’un adaptateur TNT, externe ou intégré au téléviseur. Ils n’étaient que 12,7% en 2006 ! La réception de la télévision par l’ADSL poursuit sa marche : près d’un foyer sur 5 (18,4%) a été conquis ; ces adeptes de la box représentaient moins de 6% de la population en 2006.

Plus accessibles et aussi plus attractives dans leur programmation, les nouvelles chaînes de la TNT gratuite continuent de faire des adeptes : en 2 ans, elles ont gagné près de 10 points de part d’audience, passant de 5,9% en 2007 à 15,2% en 2009.

Face à la recomposition du paysage audiovisuel dans la perspective du passage au tout numérique en 2011, l’année 2009 a donné lieu à une refonte de l’étude MédiaCabSat qui prend une dimension nouvelle : à partir des résultats de juillet 2010, elle prendra en compte l’ensemble de l’audience du câble, du satellite et de l’ADSL, soit 32 millions de personnes abonnées disposant d’une offre thématique.

… une diversité d’écrans

Une pratique qui reste encore émergente, les téléspectateurs regardent la télévision en direct sur d’autres écrans : plus de 14% des 15 ans et plus et 30% des 15-24 ans regardent occasionnellement la télévision sur un ordinateur fixe ou portable, un téléphone mobile 3G ou Edge, ou un baladeur multimédia … Cela constitue un apport en durée d’écoute quotidienne moyenne par individu qui reste modeste (1 minute), mais mérite d’être suivi.

La télé et les films docu

Près de 45 millions de personnes regardent la télévision chaque jour. Tous les soirs à 21h, 24,2 millions de téléspectateurs sont devant leur écran, soit 41,6% des équipés TV. 2009 a vu la publicité supprimée des écrans de télévision des chaînes du service public à partir de 20 heures. En termes d’audiences, cette mesure a surtout confirmé que le téléspectateur fait ses choix en fonction des programmes.
Fait nouveau, en prime, en 2009, deux documentaires ont marqué les esprits et rassemblé un large public : diffusés sur France 2, « Home » de Yann Arthus-Bertrand (8,3 millions de téléspectateurs) et « Apocalypse » (7,9 millions de téléspectateurs) se classent parmi les meilleures audiences de 2009 et mettent à jour un nouveau visage du téléspectateur, intéressé par l’environnement et l’histoire.

Le sport fédère toujours autant les téléspectateurs dans l’Hexagone. Le match retour de barrage France-Irlande de qualifications au Mondial a rassemblé 11,7 millions de téléspectateurs sur TF1. 8,2 millions pour le match aller sur M6. Événement d’un genre différent, l’émission « les Enfoirés font leur cinéma » a rassemblé quelque 12,3 millions de téléspectateurs sur TF1.

Le public est toujours autant adepte des fictions. Américaines : « Dr House » et « Les Experts » ont dépassé les 10 millions de téléspectateurs sur TF1 ; sur France 2, « FBI portés disparus » (7,3 millions) et « Cold Case » (6,6 millions) ou encore sur M6 « NCIS » (6,8 millions) fédèrent également l’audience à un haut niveau. Les fictions françaises rassemblent aussi un large public. Les fortes audiences de « Joséphine, Profession ange gardien » (TF1) avec 8,1 millions de fidèles pour sa meilleure performance ou encore « Plus belle la vie » (France 3) avec 6,3 millions de téléspectateurs en sont les parfaites illustrations. A côté de ces « valeurs sûres », un vent de nouveauté souffle sur la fiction avec des exclusivités – comme « Braquo » ou « Pigalle la Nuit » – qui ont séduit le public d’abonnés de Canal +.

En 2009, les nouvelles chaînes de la TNT gratuite quant à elles voient plus régulièrement leurs programmes rassembler plus d’un million de téléspectateurs, cela notamment grâce à la diffusion de films.

Avec les technologies numériques, la télévision évolue et répond aux besoins grandissants des téléspectateurs en termes de confort et choix de programmes. La mesure d’audience prend en compte ces évolutions pour permettre à ceux qui font la télévision de mieux connaître et mieux comprendre les comportements du public.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>