Investissements médias au premier trimestre 2009, TNS MI

Le 1er trimestre 2009 se termine de façon négative pour tous les media (volume et valeur) excepté pour la radio qui affiche une progression de 5,6% en valeur et de 1,2% en durée sur le cumul des 3 mois.

Le mois de mars permet à la presse de redresser légèrement la barre en volume comme en valeur puisque le media enregistre des évolutions certes négatives (respectivement -16.3% et -8%) mais moindres que sur le mois précédent. Le premier trimestre se clôt donc par une diminution conséquente des recettes de la presse (-8,9%) et par une diminution de sa pagination (-16,1%). Le recul des quotidiens étant moins important que celui de la presse magazine.

La télévision affiche également pour le troisième mois consécutif un recul de ses recettes (-5.4%) comme de sa durée publicitaire (-11,5%). Au cumul de l’année, le media enregistre un recul de -6,6% en valeur et de -13% en volume. La TNT continue de générer une croissance à deux chiffres mais qui perd des points par rapport aux 2 mois précédents en valeur.

Les bonnes ondes de la radio

Le mois de mars permet à la radio de finir le trimestre en croissance positive à la fois en valeur et en volume. En effet sur ce mois, le media enregistre15.9% de recettes supplémentaires et affiche une évolution de 10,1% de ses volumes publicitaires.

La publicité extérieure de son côté accuse une diminution de -8,1% de ses recettes sur le cumul 2009. Notons néanmoins que sans inverser la tendance négative du début d’année (-2,1%), le mois mars contribue à redresser un peu les investissements effectués sur media.

Le cinéma enfin continue de voir décroître ses recettes publicitaires et affiche un recul de -28,3% sur le premier trimestre 2009.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *