Les loisirs des français : un petit marché en valeur mais à gros intérêt !

Les loisirs restent incontournables pour les Français qui sont 98 % à déclarer consacrer du temps à leurs loisirs, pour en moyenne, 10 heures par semaine et un budget annuel de 625 €. Attachés à leurs loisirs, 64 % des Français entendent y consacrer le même budget pour l’année à venir.

Lorsqu’ils sont interrogés sur les activités pratiquées durant leur temps libre (par exemple dans le cadre de la récente étude Sofinscope livrée par Sofinco), 98 % des Français déclarent que dans leur foyer, un peu (60 %) voire beaucoup de temps (38 %) est consacré aux loisirs. Les personnes qui y consacrent beaucoup de temps sont avant tout les retraités (44 %), les Parisiens (43 %) et les hauts revenus (50 % des foyers gagnant plus de 3 500 €).

Utilité des loisirs pour les français ?

Les loisirs restent incontournables pour les Français qui sont 98 % à déclarer consacrer du temps à leurs loisirs, pour en moyenne, 10 heures par semaine et un budget annuel de 625 €. Attachés à leurs loisirs, 64 % des Français entendent y consacrer le même budget pour l’année à venir.

Les loisirs restent incontournables pour les Français : 10 heures par semaine et un budget annuel de 625 €

Le premier critère pris en compte pour deux Français sur trois, pour le choix des loisirs, est le bien-être, le plaisir, l’enrichissement qu’il leur procure (63 %). Le second critère est le prix pour 45 % d’entre eux. Enfin, la proximité et l’accessibilité des équipements arrivent en troisième critère de choix (32 %). Ce sont pourtant les activités qu’ils peuvent pratiquer chez eux qu’ils favorisent. Ainsi, les loisirs pratiqués par le plus grand nombre sont l’ordinateur, le surf sur internet (80 %) et la télévision (66 %), tant pour les jeunes que pour leurs aînés. Les Français sont près de la moitié à apprécier les loisirs culturels (46 % en moyenne, 62 % parmi les habitants de la région parisienne) et un peu plus d’un sur quatre à faire du sport (27 %) quand seuls 17 % pratiquent le bénévolat ou la photographie et 13 % des activités artistiques.

625 € de budget annuel moyen !

Le budget annuel moyen alloué par les foyers français à leurs loisirs est de 625 €. Celui des foyers gagnant plus de 3 500 € par mois est de 941 € et pour les ménages dont le revenu est inférieur à 1000 € mensuel, il s’élève à 320 €. On note en outre des différences entre le budget dégagé par les Parisiens (720 €) par rapport à la province (605 €). Les plus de 60 ans dépensent davantage (711 €) que leurs cadets (591 € pour les moins de 60 ans).

De fortes disparités quant au budget consacré aux loisirs

On observe également une légère différence de budget entre les foyers avec enfants (587 €) et les foyers sans enfant (652 €). A budget presque équivalent, les foyers avec enfants se distinguent par le fait qu’ils consacrent près de la moitié de cette somme, 44 %, aux loisirs de leurs enfants. Et plus le nombre d’enfants est élevé, plus cette part l’est aussi : ainsi les parents qui ont 3 enfants ou plus consacrent 55 % de leur budget loisirs à leurs enfants quand les parents d’enfant unique se limitent à 40 %.

64 % des Français maintiendront cette année leur budget loisirs

Malgré la crise, les Français tiennent à leur budget loisirs et souhaitent le conserver. Pour l’année à venir, près des deux tiers envisagent de dépenser la même somme que les années précédentes (76 % parmi les foyers gagnant plus de 3 500 €). Ils ne sont que 8 % à prévoir de dépenser plus, là où 27 % des Français déclarent qu’ils dépenseront moins.

Pour justifier ce resserrement budgétaire, 62 % des Français qui affirment vouloir réduire leurs dépenses cette année avancent comme argument le fait qu’ils n’ont plus les moyens (80 % pour ceux dont le revenu est inférieur à 1 000 €). Ils sont respectivement 25 % à préférer épargner cet argent ou bien le consacrer à d’autres projets. Ils sont également 15 % à déclarer avoir moins le temps pour leurs loisirs que l’année passée.

10h de loisirs par semaine…

70 % des Français jugent suffisant le temps passé à se distraire : 10 heures hebdomadaires en moyenne. Les actifs se permettent 8h30 de loisirs par semaine quand les retraités s’accordent 13h30. La structure familiale est aussi source de clivage : alors que les parents d’enfants bénéficient de 8h00, ceux qui n’en ont pas s’offrent 10h50 de temps de loisirs. Les parents estiment que leurs enfants s’adonnent à leurs loisirs pour une durée de 14h30 par semaine.

Sur ce, bon week-end… !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>