Le mobile, prolongement de la consommation média

Le mobile, prolongement de la consommation média

La forte progression des usages multimédia sur mobile associée aux caractéristiques uniques des terminaux (mobilité, géolocalisation…) vont ancrer un peu plus le media mobile dans les stratégies media des annonceurs.

Succès non démenti pour les mobiles connectés

63% des 16-65 ans possèdent un téléphone capable de se connecter sur Internet. Le nombre d’options internet illimité a par ailleurs été multiplié par 2,6 en deux ans.

Le mobile, prolongement de la consommation média

Le mobile, prolongement de la consommation média

Le taux de renouvellement des mobiles reste élevé (46%), motivé majoritairement par l’extension des fonctionnalités de l’appareil (écran tactile, Internet mobile, 3G/3G+.). On observe une mutation rapide du parc en faveur des téléphones appelés Smartphones. Ces téléphones « multimédias » représentent 38% du parc global (+20 points vs 2010).

Des mobinautes de plus en plus assidus

S’ils étaient 40% en 2010, ils sont aujourd’hui 51% à s’être déjà connecté à Internet via un mobile.
Aujourd’hui plus d’1 possesseur sur 3 se connecte au moins une fois par semaine, soit 11,4 millions des 16-65 ans (+59% vs 2010). En moyenne, on compte 3, 4 connexions par jour par mobinaute contre 1,6 en 2010.

Même si on dénombre davantage de mobinautes chez les hommes, les jeunes et les CSP+, la progression de la connexion hebdomadaire concerne toutes les typologies d’utilisateurs. Les jeunes évidemment surconsomment le web mobile. En effet 1/3 des 16-24 ans se connecte tous les jours, et 86% possèdent un téléphone multimédia.

Malgré le développement des usages, les portails opérateurs restent la porte d’entrée principale pour tous les mobinautes. Mais les moteurs de recherche ont gagné du terrain puisque 26% des mobinautes les utilisent pour se connecter au web mobile, quand ils n’étaient que 18% en 2010.

La progression de l’internet mobile profite à tous les contenus

L’étude révèle une progression sur un an de la fréquentation hebdomadaire de l’ensemble des sites de contenu par les mobinautes, en particulier les sites d’informations (+9 points), les sites pratiques (+5 points) et les sites d’informations spécialisées (+5 points).

Le téléchargement d’application a considérablement augmenté puisque le nombre d’applications possédées a doublé en un an (20.6 en 2011 vs 11,2 en 2010). Les mobinautes téléchargent davantage les applications gratuites. Certaines sont considérées comme des services essentielles et sont les premières a être téléchargées, par exemple celle concernant les réseaux sociaux 13%, la Météo et le Trafic 16%, Média 17% (C quoi, plutôt journal ?), jeu 9%.

La géolocalisation proposée par les applications n’est acceptée qu’à certaines conditions, en particulier si l’utilisateur connaît cette application. La géolocalisation est plutôt bien acceptée quand il s’agit d’offres promotionnelles, dans le cadre par exemple d’opérations de « mobile street marketing ».

Le mobile, média de l’instant complémentaire aux autres supports

En 2010, le premier lieu de connexion sur mobile était le domicile. Aujourd’hui, les premiers lieux de connexion sont devenus les transports (61%) ou le travail (59%), devançant ainsi le domicile (55%). Les connexions en mobilité sont en progression dans l’ensemble des lieux publics, faisant du mobile le terminal du prolongement de la connexion Internet.

De nouveaux usages émergent

On note une évolution claire de nouveaux usages comme par exemple le m-commerce. 25% des mobinautes ont déjà effectué un achat sur leur mobile. Pour le moment le m-commerce reste dominé par les biens et services dématérialisés, notamment la musique (38%) et les jeux vidéo (36%).

La vidéo de son côté représente un usage massif de l’internet mobile puisque l’étude révèle que 81% des mobinautes utilisent la vidéo sur leur mobile, soit 9,2 millions d’individus. 37% des mobinautes utilisent la vidéo au moins une fois par semaine (vs 43% pour l’Internet fixe)

Aujourd’hui le mobile fait parti du quotidien des consommateurs, il répond à des besoins et devient un reflexe dès qu’il s’agit de s’informer, communiquer ou de se divertir. La forte progression des usages multimédia sur mobile associée aux caractéristiques uniques des terminaux (mobilité, géolocalisation…) vont ancrer un peu plus le media mobile dans les stratégies media des annonceurs.

Méthodologe : Troisième Observatoire GroupM et SFR Régie des usages mobiles. 1007 individus de 16-65 ans ont été interrogés entre les 20 et 25 janvier derniers sur leur utilisation de leur téléphone mobile.

Selon une étude Médiamétrie d’avril 2011, plus de 8 Français sur 10 (81%) utilisent un téléphone mobile soit 43,5 millions de personnes âgées de 11 ans et plus (au premier trimestre 2011). Près d’1 utilisateur de téléphone mobile sur 3 (31,4%) possède un smartphone, soit 3 fois plus qu’il y a 2 ans.

9 personnes sur 10 utilisent les autres fonctions du téléphone

Le développement exponentiel des smartphones modifie fondamentalement l’usage du téléphone mobile dont les fonctions avancées sont de plus en plus répandues. Aujourd’hui, seul un peu plus d’un utilisateur de téléphone mobile sur 10 (11,8%) ne s’en sert que pour téléphoner, ils étaient 17,7% à la même époque l’année dernière. Un « multi-tasking » plus important encore chez les jeunes de moins de 25 ans : 2% d’entre eux n’utilisent que la voix.

Dernier phénomène apparu, la NFC (Near Field Communication) – technologie qui permet à un téléphone d’échanger avec un lecteur, d’effectuer un achat ou de lire des étiquettes adaptées. Près de 8% d’utilisateurs de téléphone mobile en ont déjà entendu parler et, une fois informé, près d’1 sur 3 est intéressé par ces services accessibles sans contact. Une notoriété et un engouement encore plus marqués auprès des jeunes utilisateurs.

Android séduit les jeunes

La progression des smartphones est portée par les 15-24 ans : plus de 40% en possèdent un, prenant une longueur d’avance sur les 25-34, traditionnellement plus équipés. L’apparition d‘offres plus attractives financièrement a permis aux publics plus jeunes d’avoir accès aux smartphones.

En ce qui concerne les systèmes d’exploitation, le premier trimestre 2011 voit la poursuite de la progression d’Android, le système d’exploitation de Google. Il équipe désormais 1 smartphone sur 5 contre 1 sur 50 il y a un an, grignotant ainsi la suprématie Apple. Ce dernier est privilégié par les 25-34 ans.
Les apps préférées sont utiles et… gratuites !

Au premier trimestre 2011, 5,5 millions d’utilisateurs de mobiles ont téléchargé une application, soit 44% supplémentaires en un an. Près de 2 utilisateurs de smartphone sur 5 (38,2%) ont téléchargé au moins une application au cours du dernier mois.

Une fois téléchargées, toutes les applications ne sont pas utilisées : 2 utilisateurs d’applications sur 3 déclarent avoir consulté moins de la moitié des applications présentes sur leur téléphone lors du dernier mois. Moins d’1% les utilisent toutes.

Les « stores » d’applications constituent le premier moyen pour rechercher les « apps », suivis des listes de popularité des stores, et enfin du bouche à oreille.

Les mobinautes privilégient de plus en plus les applications gratuites : elles représentent 90% des applications téléchargées ce 1er trimestre contre 87,5% au 3ème trimestre 2010.

Les tablettes tactiles trouvent leur place

Les utilisateurs de tablettes sont plus enclins à télécharger des applications payantes. Les tablettes tactiles sont principalement utilisées pour surfer sur internet (2 utilisateurs sur 3) et envoyer des e-mails (1 sur 2). Le visionnage de vidéo, les jeux vidéo et la lecture de journaux sont en forte progression (2 utilisateurs sur 5). La tablette est d’ailleurs préférée à l‘ordinateur pour la lecture de la presse et elle incite davantage ses possesseurs à pratiquer les jeux vidéos.

—————

>> Lire la suite de notre dossier Mobile Marketing

Mobinautes, usages du mobile & des applications mobiles

Mise en œuvre & pratique du marketing mobile

Outils et déclinaisons marketing

Géolocalisation & téléphone mebile

Commerce mobile & cross canal

Applications, Webapps & systèmes d’exploitation

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>