Efficacité des formats vidéo publicitaires

Comment savoir si une campagne utilisant la vidéo sur Internet a été efficace ? Quelle est la perception des visiteurs ?

Comment savoir si une campagne utilisant la vidéo sur Internet a été efficace ? Quelle est la perception des visiteurs ?

Comment savoir si une campagne utilisant la vidéo sur Internet a été efficace ? Quelle est la perception des visiteurs ?

Comment savoir si une campagne utilisant la vidéo sur Internet a été efficace ? Quelle est la perception des visiteurs ?

Principaux enseignements suite à cette étude Goviral menée fin 2012 pour un client du secteur automobile sur la distribution d’un contenu vidéo sur Internet via deux formats de diffusion. Ce test a permis d’évaluer l’attention de la cible exposée à une vidéo publicitaire :

  • imposée (pré-roll) avant d’accéder à la recherche initiale,
  • suggérée dans un contenu éditorial recherché (click-to play).

Efficacité de la publicité vidéo : points-clé

« En fonction de l’objectif et de la cible escomptés, les marques doivent définir une stratégie de communication et marketing adéquate. S’il s’agit de multiplier les points de contact, le pré-roll a toute sa place. Or si l’on cherche à transmettre un message de façon ciblée et dans un contexte pertinent, on constate que les formats qui impliquent un engagement de l’internaute peuvent être bien plus efficace », explique Olivier Pinault, Directeur Général de Goviral France.

Plus précisément :

  • 70% des internautes interrogés estiment être plus réceptifs au message véhiculé dans la publicité lorsqu’ils sont à l’initiative du lancement de la vidéo.
  • 75% préfèrent que la vidéo soit en rapport avec leur recherche initiale sur la toile et notamment au cœur de contenus éditoriaux précis.
  • 65% déclarent que le format non-intrusif en click-to play leur apportent plus de valeur ajoutée et les influencent à suivre plus facilement la marque.
  • 80% précisent que le format pré-roll ne leur donne pas envie de le partager avec leur entourage sur les réseaux sociaux.

L’étude relève que la nouvelle génération dite Génération Y porte plus d’intérêt pour le format de communication vidéo : 80% d’entre eux regardent des contenus video sur internet contre 66% pour la population générale (18 ans et plus). Par ailleurs, ces derniers utilisent les réseaux sociaux comme véritables plateformes de partage d’expériences :

  • 84% postent une photo ou une vidéo [4],
  • 73% taggent des personnes dans des posts, des photos, des vidéos
  • 42% interagissent sur ces plateformes pour parler des marques

A l’ère du numérique, les « digitale natives » représentent (évidemment) les consommateurs de demain. Les marques doivent poursuivre leur communication auprès de cette cible prescriptrice en choisissant les outils les plus adéquats. La vidéo sur Internet apparaît donc (comme le déduit l’entreprise, spécialisée sur le sujet…) comme un mode de communication performant pour les marques ; permettant ainsi de proposer des contenus riches en expériences utilisateurs (Brand Content) et, de véhiculer un message positif et original. Une approche ciblée et non-intrusive, engagera, fidélisera le consommateur, et légitimera l’action de l’annonceur. Bien que l’économie française et le marché publicitaire soient fragilisés, opter pour une stratégie de communication online en 2013 restera une bonne alternative pour les entreprises désireuses de renforcer, entre autre, leur capital image.

Un article de notre Dossier médias numériques et digitalisation des médias

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>