Monde : activités, comportements et attitudes des internautes

comportement-internautes-monde
Monde : activités, comportements et attitudes des internautes

Monde : activités, comportements et attitudes des internautes

TNS publie l’enquête « Digital Life » menée sur les activités et les comportements en ligne des consommateurs. Principaux enseignements de l’étude

Dans le monde : des comportements clivés

Les internautes privilégient Internet au détriment des autres media audiovisuels. La France fait figure d’exception.

Chaque jour, 61 % des internautes se connectent à la toile. 54 % d’entre eux regardent la télévision et 36 % écoutent la radio. Dans ce paysage, la France, convertie au haut débit et notamment à l’ADSL, sort du lot. Même si l’accès à Internet est devenu quasi systématique pour les internautes français (la France bénéficiant du plus fort taux de connexion quotidien à Internet, 92%), il ne se substitue pas à l’utilisation quotidienne des média audiovisuels traditionnels tels que la TV (57%) et la radio (57%).

Le développement des réseaux sociaux est alimenté par le transfert de l’usage de l’ordinateur vers le support mobile. Les mobinautes passent en moyenne un peu plus de 3 heures sur les réseaux sociaux contre seulement un peu plus de 2 heures sur les e-mails. L’utilisation des réseaux sociaux sur mobile répond au besoin grandissant de partages et d’échanges instantanés et est facilité par les fonctionnalités de ces sites particulièrement adaptés à un usage itinérant (format des messages, alertes…). Les internautes pensent que leur utilisation des réseaux sociaux sur mobile augmentera plus que sur ordinateur. Aux États-Unis, par exemple, un quart (26 %) des internautes pensent que cet usage augmentera sur ordinateur et 36 % qu’il progressera sur mobile. La France, traditionnellement plus prudente en matière de diffusion d’informations privées, n’anticipe pas un tel développement de cette activité même si elle escompte une évolution plus forte via le mobile (23 %) que via l’ordinateur (19 %).

Pays émergents et pays matures : de nettes différences

Les consommateurs en ligne dans les pays émergents ont dépassé les marchés matures en terme de niveau d’engagement dans les activités digitales. C’est le cas notamment de l’Égypte (56 %) et la Chine (54 %) qui ont des taux de « fort engagement » plus élevés qu’au Japon (20 %), au Danemark (25 %), en Finlande (26 %) ou en France (48 %).

Les activités comme les blogs et les réseaux sociaux progressent très vite sur les marchés émergents. Quatre internautes sur cinq en Chine (88 %) et la moitié au Brésil (51 %) ont créé leur propre blog ou écrit sur un forum, pour seulement 32 % aux Etats-Unis ou en France. Dans les pays émergents et en particulier en Asie, Internet devient également le moyen le plus commun de mettre en ligne ses photos sur un site de réseau social ou de partage de photos : 92 % d’usage en Thaïlande, 88 % en Malaisie et 87 % au Vietnam. En comparaison, la proportion est seulement de 28 % au Japon et de 54 % en France.

Les usages de l internet, fortement marqués par des considérations économiques

Les usages de l'internet, fortement marqués par des considérations économiques

Une utilisation contrastée des emails et des réseaux sociaux. Au niveau mondial, les internautes passent plus de temps sur les réseaux sociaux, de type Facebook ou LinkedIn, que sur leurs e-mails. Sur les marchés émergents, comme l’Amérique Latine, le Moyen-Orient et la Chine, le temps moyen hebdomadaire passé sur les réseaux sociaux est de plus de 5 heures, contre 4 heures passées à l’envoi et la réception d’emails. Les plus gros utilisateurs de réseaux sociaux sont la Malaisie (9 heures par semaine), la Russie ( plus de 8 heures) et la Turquie (près de 8 heures). Les internautes des marchés matures restent plus fidèles quant à eux à l’e-mail : ils passent environ 4 heures sur les réseaux sociaux et un peu plus de 5 heures sur leur messagerie. Ce comportement se confirme en France, avec une moyenne hebdomadaire de moins de 4 heures sur les réseaux sociaux et près de 5 heures pour les emails.

Quant au nombre d’amis, les Malaisiens arrivent en tête avec une moyenne de 233 amis connectés sur les réseaux sociaux, suivis de près par le Brésil avec 231 amis. A l’inverse les Japonais n’ont que 29 amis et les Tanzaniens 38 amis. Paradoxalement, les utilisateurs chinois n’ont en moyenne que 68 amis en dépit de leur forte utilisation des réseaux sociaux. Les Français, quant à eux, se situent plutôt dans la fourchette basse, avec une moyenne de 96 amis.

En conclusion, cette étude confirme la place prédominante qu’occupe Internet dans la vie quotidienne des consommateurs du XXIème siècle et révèle la disparité des pratiques de l’Internet et de ses implications entre les pays. Sur les marchés matures, où les utilisateurs ont des années d’expérience et où l’accès est permanent et généralisé, Internet est devenu un produit de consommation courante. En revanche, sur les marchés à forte croissance qui ont investi récemment dans les infrastructures Internet, les utilisateurs s’approprient ce media de manière plus active. Le monde numérique transforme la vie des consommateurs des pays émergents, leur développement personnel, leurs échanges. Ils se montrent beaucoup plus actifs sur le réseau et plus investis dans les nouvelles formes de communication que les utilisateurs des pays développés.

« Digital Life », une étude mondiale

Cette étude couvre près de 90 % de la population Internet mondiale grâce à l’interview d’environ 50 000 internautes dans 46 pays.

Riche en informations sur l’utilisation du digital (achat en ligne, gestion de messagerie, e-news, réseaux sociaux… l’ensemble des activités digitales), cette étude permet de comparer les pays et les régions du monde entre eux : de la Tanzanie à l’Argentine, en passant par les Etats-Unis, la Chine, la Suède et la France.

Au-delà, de ces analyses, Digital Life décrypte les attitudes et motivations des internautes. Des données et analyses précieuses pour accompagner les marques dans leur stratégie marketing.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>