Photo numérique : équipement, comportement d’achat et usages

La vague 2009 du baromètre photo Ipsos / API révèle que le marché de l'équipement numérique n'est pas en crise, avec notamment la percée du cadre photo numérique et de l'écran plat. L'étude confirme aussi le succès des appareils reflex, dont l'utilisation se démocratise.

Équipement numérique, comportement d’achat et usages

La vague 2009 du baromètre photo Ipsos / API révèle que le marché de l’équipement numérique n’est pas en crise, avec notamment la percée du cadre photo numérique et de l’écran plat. L’étude confirme aussi le succès des appareils reflex, dont l’utilisation se démocratise.

Équipement numérique et comportement d’achat

Malgré un contexte économique difficile, les Français pratiquants de photos numériques continuent de compléter leur panoplie d’équipements numériques. 2008-2009 a ainsi vu la percée du cadre photo numérique et de la télévision à écran plat. Le reflex numérique progresse également, auprès d’une population mixte (autant les hommes que les femmes, à toutes les étapes de la vie). Si la volonté de passer de l’argentique au numérique reste la raison n°1 de s’équiper, la dynamique du marché se fonde de plus en plus sur le renouvellement des appareils.

Prix et qualité restent les 2 piliers du choix lors de la phase d’achat mais s’accompagne d’une demande d’expertise renforcée. En effet, même si les Français se montrent très attentifs au prix, la capacité des promotions à déclencher l’acte d’achat apparaît moins forte que par le passé. Les notes, résultats de tests ainsi que l’information donnée par le fabricant s’imposent en revanche de plus en plus comme des facteurs d’influence principaux. Parallèlement, le conseil du vendeur devient aussi important que celui des proches. En tant que circuit d’achat, Internet recule au profit des grandes surfaces spécialisées, notamment pour l’achat de compact ou de reflex numérique.

Quels usages pour la photo numérique ?

Bien que les pratiques photographiques ne rencontrent pas de grands bouleversements, quelques signes d’évolutions sont notables.

  • Le reflex « se banalise » : il reste de loin l’appareil le plus associé à la notion de qualité, et sa position se renforce sur des usages traditionnellement associés au compact. Il est de plus en plus souvent utilisé en vacances ou lors d’évènements privés, ou associé au divertissement, « simplement pour s’amuser ».
  • Le téléphone portable – en matière de photographie – est en léger recul.
  • De même, la fonction photo du caméscope est moins utilisée.
  • En volume, le nombre de photos prises avec un reflex ou un bridge a tendance à augmenter, alors que les compacts sont soumis au phénomène inverse.

Le devenir des photos : transfert, stockage et manipulation

La quantité de photos conservées, stockées et échangées reste stable

  • Une grande majorité des clichés est conservée.
  • Les flux d’échange de photos via MMS ou email sont similaires à ceux observées en 2008.

Les manières de procéder pour transférer et stocker les images évoluent.

  • Le support CD est en perte de vitesse, essentiellement chez les lycéens et étudiants, tant comme outil de transfert que de stockage.
  • Les pratiquants possèdent autant de cartes mémoire qu’avant, mais celles-ci sont de capacité plus importante.
  • Le stockage en ligne par contre reste la pratique d’une minorité
  • Le téléchargement et la mise en ligne de photos sur des sites dédiés, concerne une part stable de la population des pratiquants de photos numériques. La confiance en ce type de stockage a même tendance à diminuer.

Les modes d’affichage présentent également des évolutions significatives

  • Les sites communautaires se popularisent comme « lieu » d’affichage des photos, essentiellement auprès des lycéens et des étudiants mais également auprès des jeunes couples
  • Regarder des photos faites par des proches sur des sites Internet de consultation photos est une pratique qui tend à se répandre.
  • Le cadre photo numérique qui, en un an, a gagné son statut de cadeau idéal, présente la progression la plus rapide. L’équipement en cadre numérique a presque doublé en un an ; il concerne toutes les étapes de vie. Allumé de manière ponctuelle ou par période, il s’impose comme un facteur de sociabilité puisqu’il est avant tout utilisé pour partager des photos avec son entourage.

Impression et développement des photographies numériques

Les pratiques relatives au développement professionnel évoluent.

  • Ils utilisent de plus en plus les bornes – notamment en supermarchés – dont le coût est de moins en moins perçu comme un frein.
  • Il existe un regain d’intérêt pour les photographes de quartier, et ce pour toutes les générations, les seniors restant toutefois les plus enthousiastes.
  • Parallèlement, les pratiquants de photos ont moins eu recours à Internet pour la commande de développement.
  • Si la réalisation de complément est restée stable, le prix et le manque de connaissance de l’offre d’albums imprimés, notamment en magasin ou sur des bornes, apparaît comme les premières barrières à lever pour intéresser une part croissante de pratiquants de photo numérique.
avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *