Candidature rejetée pour cause de mauvais profil sur un média social

Une entreprise du secteur IT sur cinq a déjà rejeté une candidature sur la base d'un profil de média social

Selon une étude Eurocom Worldwide / Hardcom, presque un cadre sur cinq dans le secteur IT (mais cela touche très probablement aussi le marketing), admet que le profil d’un candidat sur un média social l’a empêché de recruter la personne.

Une entreprise du secteur IT sur cinq a déjà rejeté une candidature sur la base d'un profil de média social

Une entreprise du secteur IT sur cinq a déjà rejeté une candidature sur la base d'un profil de média social

Une enquête similaire conduite l’année dernière par le réseau d’agences de relations presse avait permis de déterminer que près de 40% des entreprises consultent le profil des postulants sur différents médias sociaux. Cette année les résultats montrent que certains dossiers sont purement et simplement écartés pour cette raison.

Comme le précise Mads Christensen, directeur du réseau Eurocom Worldwide, « dans les années à venir, beaucoup d’entre nous seront confrontés à ce qu’ils rendent public aujourd’hui sur différentes plateformes sociales. Le fait qu’un recruteur sur cinq écarte des postulants sur la base de ce qu’il découvre sur internet est un indicateur très fort de l’impact de ces nouveaux médias dans la vie de tous les jours ».

De plus, si presque la moitié (49%) des cadres du secteur s’attend à ce que leur entreprise augmente les investissements en matière de médias sociaux, plus de la moitié (57%) avouent qu’ils sont incapables d’en mesurer avec précision le ROI. Seulement 23% affirment pouvoir quantifier précisément les résultats obtenus dans ce domaine.

L’enquête montre également que 74% des sondés considèrent les activités de communication en ligne comme très ou assez importantes pour la SEO (Search Engine Optimisation).

« Le rôle majeur de la communication en ligne pour la SEO est souvent sous-estimé, mais pas par les sociétés qui œuvrent dans l’univers des hautes technologies » synthétise Catherine Bienbeau, directrice de l’agence Hardcom.

Les participants à l’enquête ont également été interrogés à propos de la source principale de contenu pour les médias sociaux. La grande majorité (78%) cite des sources internes. Les agences de relations publiques généralistes sont la deuxième source la plus importante, avec 12%. Les agences spécialisées en marketing digital ou publicité représentent les 10% restants.

Entreprise, pourquoi ne pas bloquer l’information sortante ?

Parmi ceux dont l’entreprise publie un blog, 57% affirment que sa fonction principale est de faire connaître l’entreprise ou de la positionner comme leader sur un sujet. Presque autant (55%) déclarent que son objectif est d’améliorer l’interaction avec les clients. 37% lui prêtent aussi des fonctions de SEO et 36% pensent qu’il leur permet de participer à des débats touchant à leurs industries respectives. Les raisons principales invoquées pour ne pas bloguer sont que cela prend trop de temps (42%), que cela n’apporte aucune valeur (20%) ou tout simplement que les risques d’effets négatifs sont trop grands (14%).

Le média social le plus populaire dans le secteur IT reste LinkedIn (74%). Viennent ensuite Twitter (67%) Facebook (65%) puis YouTube (56%).

Seulement la moitié des sociétés ont un processus formel pour surveiller ce qui est dit à leur sujet dans les médias sociaux.

Un boulevard pour les agences et prestataires… et de nombreuses interrogations sur l’utilité, pour les salariés, de développer une ultra visibilité, et la réalité, pour les entreprises, de leurs valeurs de transparence.

A lire sur Marketing Professionnel : Un tiers des entreprises vérifient sur les médias sociaux le profil de leurs employés potentiels

Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. Pilou

    4 janvier 2014 at 13:15

    C’est sûr qu’en publiant tout et n’importe quoi en public, cela est néfaste. Mais avons nous des chiffres sur des candidatures rejetées pour cause de non existence sur les réseaux sociaux? Notamment pour des postes en digital ?

    • Serge-Henri Saint-Michel

      4 janvier 2014 at 16:09

      Merci Pilou pour cette invitation à partager des chiffres. Amis lecteurs, avez-vous de telles infos ? Syntec (entre autres ?), qu’en dites-vous ?

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>