Les Français et les sites de rencontres, étude Ifop

Les Français et les sites de rencontres, étude Ifop : consommation, comportement, usages et attitudes des français sur les sites de rencontres

24% des Français se sont déjà connectés à un site de rencontres. Selon cette étude IFOP de 2012 sur Les Français et les sites de rencontres, le nombre de personnes en couple qui les fréquente augmente lui aussi, mais avec deux fois plus d’hommes (4%) que de femmes. De fait, il y a aujourd’hui presqu’autant de femmes (6%) que d’hommes (7%) membres d’un site, avec un énorme potentiel : 40% des Français se verraient bien faire appel à des sites de rencontres en 2012, soit une proportion trois fois supérieure à celle mesurée par l’institut il y a huit ans (14%). Mais seul un tiers des femmes imaginent avoir recours à cette alternative contre 47% des hommes.

Les Français et les sites de rencontres, étude Ifop : consommation, comportement, usages et attitudes des français sur les sites de rencontres

Les Français et les sites de rencontres, étude Ifop : consommation, comportement, usages et attitudes des français sur les sites de rencontres

Entre opportunités marché et rencontres sans lendemain

Internet reste toutefois perçu comme un mode de rencontres sans lendemain dont la fréquentation n’est pas toujours facile à assumer. Les Français imaginent que les personnes inscrites sur les sites de rencontre souhaitent des aventures sans lendemain. On note un très intéressant décalage entre le type de relations recherchées par les Français qui aspireraient pour la plupart (78%) à nouer des relations sérieuses sur de tels sites et l’idée qu’ils se font des personnes inscrites sur ces sites, perçues en majorité (62%) comme des personnes en quête de simples aventures. On observe d’ailleurs certaines différences en fonction du sexe des personnes interrogées : les femmes étant plus nombreuses (87%) que les hommes (68%) à rechercher des relations sérieuses.

Les sites de rencontres sont-ils efficaces ?

Un Français sur deux inscrit sur un site de rencontre a réussi à nouer une relation avec une personne rencontrée sur le web !

Le nombre de relations conclues par les gens inscrits sur ces sites est relativement limité : seule la moitié des personnes inscrites ou ayant déjà été inscrites sur un site de rencontre (53%) a réussi à nouer une relation sérieuse ou sans lendemain avec une personne rencontrée sur le web. Les autres (47%) n’ont pas réussi soit parce qu’elles ne sont pas entrées en contact avec d’autres membres, soit parce qu’elles n ’ont pas obtenu de rendez-vous, soit parce que ces rendez-vous n’ont pas débouché sur une relation (même purement sexuelle), comme le suppute le livre Misere-sexuelle.com que nous avons chroniqué.



Les deux tiers des personnes ayant noué une relation avec une personne rencontrée sur Internet déclarent avoir vécu une véritable histoire d’amour. Parmi les personnes ayant noué une relation avec quelqu’un rencontré sur Internet, les deux tiers (66%) ont connu une histoire d’amour, 42% d’entre elles ont eu une relation qui a débouché sur une cohabitation sous le même toit et 13% sur un mariage. Comme quoi les histoire d’amour ne finisse pas forcément plus mal quand elles ont été initiées sur un site de rencontres !

A noter qu’une personne sur dix (11%) ayant noué une relation avec quelqu’un rencontré sur Internet a vu une de ces relations se conclure par la naissance d’un enfant. Dans tous les cas, le nombre de relations amoureuses sérieuses nouées grâce à Internet est loin d’être marginal.

Socialement acceptable ?

Enfin, la nécessité d’assumer vis-à-vis de son entourage une relation née sur Internet reste un frein à l’inscription sur les sites de rencontre. S’ils avaient une relation avec une personne rencontrée sur un site de rencontre, moins de la moitié des Français (46%) diraient facilement à leur entourage qu’ils l’ont connu par ce biais. Les autres le diraient soit «difficilement» (36%), soit le cacheraient totalement à leur entourage (18%).

Lire notre dossier Sites de rencontres & Marketing

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    Body

    3 juillet 2013 at 17:46

    « seule la moitié des personnes inscrites » a fait une rencontre…
    Je pense que ce chiffre est totalement farfelu (à creuser par « marketing-professionnel ?) mais s’il vrai, c’est un excellent chiffre !
    Vous participez à une sorte de compétition et vous avez 50% de chance de gagner ?
    foncez ! :-)

  2. avatar

    gestmag2000

    17 mars 2014 at 11:02

    J’ai déjà fait cette expérience, et il est vrai qu’au niveau des statistiques, les rencontres aboutissent très peu et celles qui aboutissent sont rares et mènent généralement à des rencontres sans lendemain.

    De plus, l’idée de dire à son entourage qu’on a trouvé son âme sœur sur le Net constitue généralement un frein par ce que certains pourraient mal le prendre…

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>