Le développement des tablettes numériques ne crèvera pas l’écran

Deloitte analyse les clés de la réussite et les enjeux de ces nouveaux outils Phénomène mondial auprès du grand public, la tablette verra ses usages professionnels se développer mais à un rythme plus lent qu'attendu

Avec 1 million d’unités vendues en 28 jours, l’iPad est un énorme succès dès son lancement et Apple a ouvert la voie. Malgré l’arrivée des grands acteurs sur le marché, Apple devrait maintenir une position dominante avec une part de marché estimée à 44% (1) en 2012. Ses principaux atouts reposent sur une marque forte, un écosystème solide, une variété considérable d’applications et des prix attractifs. Les ventes d’iPad seront dopées dans les années à venir par les subventions des opérateurs.

Les tablettes numériques : phénomène de consommation ou tendance de fond ?

Deloitte analyse les clés de la réussite et les enjeux de ces nouveaux outils Phénomène mondial auprès du grand public, la tablette verra ses usages professionnels se développer mais à un rythme plus lent qu'attendu

Deloitte analyse les clés de la réussite et les enjeux des tablettes numériques

« Malgré un engouement collectif pour l’iPad en particulier – fortement marqué à l’occasion de Noël – les ventes de tablettes numériques devraient se chiffrer en dizaines, et non en centaines de millions à l’horizon 2013. Nous estimons qu’elles pourraient atteindre entre 3 et 5 millions d’unités d’ici à 3 ans sur le marché français » commente Marc Joly, Senior Manager Conseil secteur TMT chez Deloitte.

La conjoncture économique peu favorable ne semble pas impacter les ventes de tablettes qui bénéficient d’un contexte de marché de l’environnement mobile et d’avancées produits majeures.

La demande croissante pour les devices mobiles et les contenus numériques combinée au progrès de la technologie multi-touch, à la couverture réseau 3G et à la baisse rapide des barrières de prix, les tablettes numériques connaissent une progression constante.

Cependant, il est aujourd’hui difficile de justifier le besoin en tablette numérique compte tenu de la valeur ajoutée proposée. D’autant que l’offre de contenu reste encore limitée, Apple restant fortement en avance par rapport à ses concurrents. Risque également de survenir à terme la congestion des réseaux remettant en cause les forfaits illimités. Enfin, le manque d’infrastructure dans les marchés émergents notamment en termes de couverture réseau satisfaisante pourrait freiner le développement plus global des tablettes.
D’un point de vue fonctionnalités et confort d’utilisation, les tablettes sont en retrait par rapport aux smartphones et ordinateurs traditionnels mais devraient cannibaliser rapidement les netbooks.

Aujourd’hui, les principales applications des tablettes concernent les jeux interactifs, le multimédia, les e-readers, l’accès internet et la productivité (mail, calendrier, applications de bureau).

Les usages professionnels des tablettes numériques : développement leeeent !

Deloitte constate une progression plus lente et limitée à certaines applications sur le segment professionnel.

La facilité d’utilisation, les opportunités pour le cloud computing et sur des marchés verticaux tels que la santé et l’éducation sont autant de facteurs favorables au succès des tablettes en entreprise.
Face à ces avantages, les professionnels rencontrent quelques freins à l’adoption massive des tablettes : une sécurité limitée, une ergonomie dans la durée peu satisfaisante, une gamme d’applications spécifiques limitée et la compatibilité avec les systèmes en place.

La tablette numérique, vecteur de la mutation digitale des médias

« Les tablettes sont un catalyseur de la transformation digitale et d’alliances des acteurs de production de contenu : les jeux, l’édition, la musique ou les films. La transformation digitale n’a pas eu lieu avec Internet et se produit avec les tablettes numériques en imposant aux médias d’adapter leur business model » déclare Ariane Bucaille, Associée, responsable du secteur TMT chez Deloitte

Les transformations sont profondes, les menaces nombreuses mais des sources d’opportunités nouvelles existent à condition d’adopter une approche résolument offensive. L’émergence de nouveaux concurrents menacent les médias traditionnels en place, les sources classiques de revenus ne suffisent plus, l’audience évolue sur des plates-formes multiples, de nouveaux métiers sont nécessaires pour que les médias conservent leur leadership digital.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>