La TV boostée par les réseaux sociaux (et ça va continuer !)

usages-television-audience-reseaux-sociaux
Le temps passé devant la TV boosté par les réseaux sociaux

Nouvelles frontières TV / web !

« Les téléspectateurs alternent entre réel et virtuel, sport et divertissement, entre support TV et Web, ou les deux à la fois, signant ainsi l’abolition de certaines frontières », affirme Amandine Cassi, Directrice des Etudes d’Eurodata TV Worldwide,

De son côté, Jacques Braun, Vice-président d’Eurodata TV Worldwide,  constate : « en 2010, la consommation de la télévision à travers le monde continue de progresser fortement, notamment grâce aux nombreux événements sportifs de l’année et à la cross-fertilisation TV-Internet ».

Le temps passé devant la TV poussé par les réseaux sociaux

Si l’année 2009 fut une année record en termes de durée d’écoute mondiale, l’année 2010 s’annonce encore meilleure. Sur les 8 premiers mois de l’année, les téléspectateurs espagnols ont passé en moyenne 3h49 quotidiennes devant leur écran de télévision soit 6 minutes de plus que l’an passé à la même période. De même, les Pays-Bas et le Royaume- Uni voient la durée d’écoute de la télévision gagner respectivement 7 et 15 minutes pour atteindre 3h07 et 3h57.

Contrairement à certaines idées reçues et grâce à l’interaction croissante avec Internet, cette consommation accrue de la télévision se vérifie également chez les jeunes adultes avec 4 minutes supplémentaires en Espagne (2h26), 7 minutes de plus aux Pays-Bas (2h07) ou encore 12 minutes de plus au Royaume-Uni (2h45).

Les tendances 2010 en télévision

Le sport ou l’expérimentation multiplateforme

Le sport est le genre qui fédère les plus larges audiences à l’international. Outre les grandes compétitions annuelles et les championnats européens de Natation et d’Athlétisme, l’année 2010 a été rythmée par deux événements mondiaux majeurs : les Jeux Olympiques de Vancouver et évidemment la Coupe du Monde de la FIFA.

Sans grande surprise, les audiences de ces « méga-événements » ont atteint des sommets avec par exemple plus de 54,5 millions de téléspectateurs chinois devant le match Argentine-Allemagne ; aux États-Unis une audience cumulée de plus de 24 millions de téléspectateurs pour le match USA-Ghana de la Coupe du Monde FIFA et plus de 29 millions de téléspectateurs pour regarder l’épreuve finale de Half Pipe (Snowboard) des JO.
Pour la première fois de leur histoire, les diffuseurs de ces deux événements ont dû se mettre à l’heure du micro-blogging et de Facebook. L’occasion de tester grandeur nature la place qu’occupent Internet et les réseaux sociaux dans la consommation de la télévision et de développer des stratégies multiplateformes. Ainsi le public américain a-t-il pu suivre la quinzaine de Vancouver en direct ou en différé, sur TV, téléphone mobile, Internet ; commenter, « tweeter », partager les émotions du sport en ligne.

A l’instar de NBC pour les JO ou de TF1 pour la Coupe du Monde, les diffuseurs ont mis en place des moyens techniques novateurs pour répondre à de nouvelles pratiques et pour alimenter et développer par là-même ces nouveaux usages. Ce déploiement de technologie va de pair avec de uouvelles stratégies éditoriales qui permettent aux spectateurs non plus de simplement regarder un contenu mais de vivre une expérience autour de ce contenu, simultanément enrichie par la télévision et internet.

Le multitasking et transmédia storytelling

La consommation croissante de la télévision chez les jeunes adultes s’accompagne d’un usage massif d’Internet et notamment des réseaux sociaux. En juin 2010, les jeunes Britanniques (15-24 ans) ont passé en moyenne 7h28 sur Facebook, soit près de 30 minutes de plus qu’un an auparavant selon Médiamétrie//NetRatings. A l’ère du multitasking où l’on regarde la télé tout en partageant son avis sur les divers réseaux sociaux, les chaînes déploient de nouveaux contenus transmédias pour développer leur audience auprès des jeunes téléspectateurs. Ainsi, la seconde saison de la série Community (Etats-Unis – NBC) a été précédée d’un « Twittersode » – épisode Twitter – et le faux web docu-réalité Made in Mode ainsi que le blog Modes&Confidences aréparent le lancement de la nouvelle série « connectée » de TF1, Un Mari de trop.

Voici à quoi ressemblera la télé de nos enfants…

Quant à ceux qui sont nés quasiment en même temps que les réseaux sociaux, ils regardent aussi de plus en plus la télévision : en Italie, entre le 1er semestre 2009 et le 1er semestre 2010, les petits Italiens ont regardé 5 minutes de plus la télévision pour atteindre 2h44 par jour ; les enfants espagnols 13 minutes supplémentaires (2h38); et les enfants allemands 5 minutes de plus (1h33). Rien de plus naturel pour eux que de retrouver en ligne leurs héros préférés afin de poursuivre l’aventure et jouer entre monde réel et monde virtuel comme en témoignent les jeux sociaux TS Fashion Agents ou Ben 10 – La bataille finale.

La télévision se poursuit ainsi sur le Net, et vice-versa. L’essentiel pour les téléspectateurs réside dans le contenu, indépendamment du support, attirés par la « marque contenu ». La télévision est plus que jamais connectée !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    Logam

    1 octobre 2010 at 7:59

    La télé social c’est aussi des sites comme TweetYourTV qui sur un lieu unique (web ou App iPhone ou App iPad) permet de commenter tout ce qui passe à la télé, là maintenant tout de suite ;-) .

    http://tweetyourtv.com

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>