L’identité sonore dans le marketing du textile

L'identité sonore dans le marketing du textile

Chez Dim, c’est le jingle qui donne le ton

Dim fait partie de la grande légende des jingles publicitaires, dont le logo musical « Tatata-Ta-Ta-Ta » est l’élément structurant de la communication et de l’identification de la marque. Une composition qui fait référence à la trilogie : complicité, humour et continuité pour « donner à des produits de tous les jours un air de fête ».

Rétrospective historique marque Dim

Chez Dim, c’est la musique qui compte

C’est en 1970, qu’apparaît le célèbre jingle issu du film « The Night of the Fox ». Les six notes de musiques, ré sol la si bémol ré mi bémol, furent composées par Lalo Schiffrin, musicien argentin, dont le nom ne vous dit peut-être rien, mais dont le célèbre thème musical sera définitivement intégré à l’identité de la marque Dim.

Lalo Schifrin – The Fox – Dim – Live Paris 2007

Chez Dim, la musique fait danser les filles

Le jingle devient la base même de la publicité Dim. Marque à l’esprit communautaire, elle associe des filles qui dansent en montrant leurs jambes ou qui fredonnent l’air Dim en sortant ensemble. La marque, exprime souvent la complicité par le tutoiement « t’es Dim jusqu’au bout » …de la séduction.

L’identité sonore sera revisitée en fonction des tendances, jusqu’en 2008, dans le cadre de la campagne évènementielle « Dim dance club » avec les Dim Dim girls, opération 360 organisée par DDB entertainment à l’occasion du lancement de la collection AH 2008. Le jingle est remixé à cette occasion par le DJ Martin Solveig, roi du groove funk et des cours de chorégraphies (disco, salsa, rock, hip-hop) sont présentés en vidéo par Michel Vedette, people atypique à l’humour décalé.

Six notes valent mieux qu’un long discours

Comme l’indique Jean-Noël Kapferer dans « les marques, capital de l’entreprise », la marque, aux phrases musicales individualisées et parfaitement identifiables se crée un territoire de communication en s’attribuant un ensemble de mots, de visuels ou de sons, pour exprimer sa personnalité, sa culture, ses valeurs pour mieux séduire ». Ainsi « chaque campagne Dim est au service d’un produit différent, mais néanmoins, chacune est typiquement Dim : la musique de marque y contribue ». Un constat, qu’Alain Goudey, directeur associé de AtooMedia peut confirmer à la lecture du baromètre BIMM (baromètre des identités musicales de marques), que réalise la société : « Parmi les marques testées, les résultats de Dim peuvent être retenus comme exemple de la bonne gestion d’un capital sonore dans le temps. Une notoriété de 99%, un agrément qui résiste bien à la saturation, malgré une utilisation continue du même thème depuis 1970 et des scores d’attribution assistée (95%), spontanée (86%) sans égal ».

« Tatata-Ta-Ta-Ta », la petite phrase musicale, ne nous lâche plus !

Dossier sur l’identité sonore

Les fondamentaux en identité sonore

Design sonore, création, moyens et coûts

Approches sectorielles du design sonore



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>